Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

Les « Renardises » ou le retour de « Renart »

Les « Renardises » ou le retour de « Renart » Comment ne pas être étonné de découvrir un « Renart » transformé en un jeune homme moderne habillé d’un jeans et qui, guitare à la main, entonne une chanson ? Lorsqu’une jeune femme le rejoint sur la scène du théâtre Henri Maurin pour chanter, danser, raconter et mimer les histoires de […]

Les « Renardises » ou le retour de « Renart »

Comment ne pas être étonné de découvrir un « Renart » transformé en un jeune homme moderne habillé d’un jeans et qui, guitare à la main, entonne une chanson ?

Lorsqu’une jeune femme le rejoint sur la scène du théâtre Henri Maurin pour chanter, danser, raconter et mimer les histoires de « Renart », le jeune public venu en nombre et les adultes qui les ont accompagnés, tous ont été pris dans la danse … celle de « Renart » et de son estomac.

Mercredi dernier, les deux comédiens de la compagnie « Les Grisettes » ont fait un bond dans le temps, à l’époque du Moyen Age mais aussi à celle des chansonniers. Ils ont emmené leur public dans le monde du maître de la ruse, « Renart ». Au fil de ses rencontres avec le loup « Isengrin », le chat « Tibert », la poule « Pinte », le coq « Chanteclerc », le corbeau « Tiécelin », le loup « Primaut », on découvre que la quête de « Renart », mais aussi d’autres personnages, est toujours la même : la nourriture. Mais lui, « Renart », cette nourriture qu’il convoite, il l’obtient presque toujours par la ruse, sa marque de fabrique !

Le goupil, de tous temps, reste le même.

Ces « Renardises » sont presque magiques grâce à une direction d’acteurs des plus originale d’Anna Delbos-Zamore, et l’interprétation de deux artistes de talent, Laure Poudevigne et Pascal Bouquet qui complètent à volonté et avantageusement leurs jeux de comédiens, de chants, de mime, de musique et de danse. Laure a assuré l’adaptation du « Roman de Renart » et Pascal s’est occupé de la partie musicale.

Un spectacle de très grande qualité, sans baisse de rythme, qui allie la diversité et la modernité, et dont la lecture peut se faire à plusieurs niveaux selon l’âge des enfants, grâce notamment à un visuel très important. 

Ce recueil de poésie médiévale fut donc transformé en une mignonne comédie musicale, pour le plaisir des petits mais aussi des grands.

Afin d’amener les enfants au théâtre et aussi à la lecture, ce premier spectacle « Jeune public » de la saison culturelle 2011-2012 avait été préparé en amont par les bibliothécaires de la médiathèque « la Fabrique » qui avaient organisé plusieurs interventions « contes » auprès des enfants dans les écoles pendant leur pause de midi.

Nul doute que tous ces enfants se rappelleront longtemps ces histoires qui, de génération en génération, font toujours autant rêver.

Pour tout renseignement sur les prochains spectacles « Jeune public », n’hésitez pas à contacter le service culturel de la mairie soit par mail : culture@marseillan.com ou par tél. 04 67 01 66 99.

Ville de Marseillan

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.