Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

Les vœux de la liste « Agissons pour Agde » par Dominique ANTONMATTEI

 Au restaurant le Loft, au Cap d’Agde, devant plus de 150 personnes, toutes agathoises, Dominique Antonmattei a présenté ses vœux pour 2014, en tant que candidate à la mairie d’Agde, au nom de la liste « Agissons pour Agde ». Elle a d’abord souligné qu’elle avait délibérément choisi d’organiser cette soirée festive de vœux au […]

 Au restaurant le Loft, au Cap d’Agde, devant plus de 150 personnes, toutes agathoises, Dominique Antonmattei a présenté ses vœux pour 2014, en tant que candidate à la mairie d’Agde, au nom de la liste « Agissons pour Agde ».

Elle a d’abord souligné qu’elle avait délibérément choisi d’organiser cette soirée festive de vœux au Cap d’Agde, pour faire mentir ceux qui, pour minimiser sa candidature, prétendent qu’elle ne s’intéresse qu’au centre historique, soulignant que, pour elle, Agde est un tout, une ville dont tous les quartiers sont complémentaires.

Elle a ajouté qu’elle avait à cœur de prouver que les Capagathois, que certains considèrent comme des électeurs acquis au maire sortant, portent un regard lucide sur leur quartier et peuvent voter pour elle. D’autant que, depuis bien avant la campagne électorale, elle a été souvent présente sur le marché du Cap, y distribuant soit le Cactus agathois, soit les tracts de la liste d’Agissons pour Agde et qu’elle y a toujours reçu un excellent accueil.

Sur les 13 ans de gestion du maire sortant, elle a fait bref, le qualifiant d’homme de tous les tristes records de France : délinquance, chômage, endettement, niveau des impôts locaux, le tout pour de piètres services : voirie défoncée, insécurité galopante, agonie du centre-ville, le tout béton et des services municipaux insuffisants ou défectueux. Et toujours avec un parfait mépris de la loi, le règne des passe-droits et du copinage. Sans parler des atteintes aux libertés municipales avec des comités de quartier verrouillés, où la moindre critique est, soit raillée, soit ignorée.

Elle a ensuite présenté de manière détaillée les huit grandes orientations de son programme, dont je ne donnerai ici qu’un résumé d’une phrase par orientation, le contenu intégral étant trop volumineux pour figurer dans ces colonnes. La candidate a rappelé que ces orientations ont déjà été largement développées en un an dans cinq tracts tirés à 17 000 exemplaires chacun, distribués dans les boîtes aux lettres et sur les marchés par une quarantaine de bénévoles qu’elle a chaleureusement remerciés. Les Agathois désireux de lire la version intégrale de ce discours programme pourront le retrouver sur le site internet d’Agissons pour Agde dès la fin de cette semaine. Voici les huit  orientations que Dominique Antonmattei a énoncées :

– Au lieu de la complaisance et du laxisme actuels, elle fera respecter la loi dans tous les domaines car les Agathois ont droit à la sécurité ; la police municipale sera profondément réformée et chargée de patrouiller à pied tous les jours.

– Au lieu du gaspillage actuel, elle gèrera sérieusement les finances municipales, supprimera les passe droits, rétablira la démocratie municipale et stoppera la hausse des impôts locaux avec comme objectif leur réduction progressive d’ici la fin de mandature.

–  Sur l’urbanisme, priorité sera donnée à la rénovation de l’existant (les Agathois cesseront de craindre qu’un promoteur construise un immeuble de grande hauteur sous leurs fenêtres) avec amélioration des transports en commun et création d’un vrai réseau de pistes cyclables.

–  Au lieu du saccage actuel, elle protègera et améliorera notre cadre de vie, en augmentant les espaces verts, en rétablissant la propreté dans la ville et en promouvant la circulation et le tourisme par voie d’eau, notamment par l’aménagement des berges et du canal.

–  Elle redonnera  du dynamisme au tourisme et commerce de notre ville, en restaurant son image, en créant, en liaison avec les professionnels, une charte et d’un label de qualité dont la municipalité fera la promotion et en s’opposant absolument à tout ouverture nouvelle de grande surface.

–  L’éducation, la formation professionnelle et l’emploi seront sa priorité absolue en renforçant la formation professionnelle des jeunes par alternance, en prospectant massivement les entreprises non saisonnières, tout en aidant les saisonniers à se loger dans des conditions décentes.

–  Pour le social, la santé et le sport, elle a la ferme intention de mieux faire qu’actuellement, notamment en appuyant à fond les actions pour obtenir la création d’un service d’urgence à l’année dans notre hôpital, en facilitant la vie quotidienne des handicapés, en centrant davantage l’activité sportive sur la pratique des jeunes Agathois et en aidant de manière impartiale – contrairement au maire sortant – toutes les associations utiles.

–  Enfin, elle redonnera à la culture et à l’animation une dimension digne des potentialités de notre ville, en impliquant associations, comités de quartiers, commerçants et artistes locaux et scolaires dans la programmation des activités et des équipements nécessaires.

En dernier lieu, Dominique Antonmattei est revenue à l’élection elle-même. SI elle considère que la pluralité de listes d’opposition au premier tour est certes démocratique, elle souligne que le rassemblement général de l’opposition démocratique au second tour sera une nécessité absolue. Et il lui semble préférable, pour que ce rassemblement s’effectue vite et bien, qu’une des listes d’opposition soit nettement en tête.

Elle estime que la liste Agissons pour Agde est la mieux placée pour y parvenir, parce qu’elle a, d’abord dans le cadre du Cactus Agathois, constitué la seule opposition réelle au maire sortant et aussi parce que, dans cette campagne, depuis un an, elle a été jusqu’ici la seule à faire des propositions programmatiques sur tous les sujets essentiels, avec un effort massif pour toucher directement tous les Agathois.

Elle a fustigé la grosse ficelle du maire sortant qui cherche à politiser des élections qui sont strictement locales, pour dissimuler un bilan très mauvais. Elle a rappelé que, sans renier ses opinions, elle avait décidé de ne pas demander l’appui de la section PS locale pour deux raisons : d’abord son inexistence pendant six ans dans l’opposition au maire et ses méthodes, qu’elle réprouve. Ensuite parce qu’elle estime qu’aux élections municipales, il faut être ouvert et privilégier les critères d’honnêteté, d’engagement et de capacité de travail. Dans sa liste, figureront des personnes ayant voté pour tous les candidats au premier tour des élections présidentielles, à l’exception de la candidate du Front National.

Elle a rappelé qu’à Agde, les élections se jouaient souvent à 200 ou 300 voix près et a lancé, sous les applaudissements, un vibrant appel à la mobilisation : « il est capital que je sois en tête de l’opposition au premier tour pour pouvoir l’emporter au second tour, car, vous le savez bien, notre liste représente la seule chance réelle de redresser notre ville et de permettre aux Agathois d’y vivre mieux.

Ce que personne ne croyait possible il y a un an, nous sommes en train de le réaliser et nous y arriverons ensemble ! Vous pouvez compter sur moi, je compte sur vous ! »

                                                                                                                                         Jean-Pierre Pouget

                                                                                                                             Liste « Agissons pour Agde »

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.