Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

LETTRE OUVERTE ( 2 ) AUX ACTEURS DU TOURISME DU CAP D’AGDE

  Docteur Gérard REY LETTRE OUVERTE AUX ACTEURS DU TOURISME DU CAP D’AGDE Lorsqu’une simple proposition (lettre ouverte du 27.07.2011) ne suscite que des réponses favorables et bienveillantes, elle mérite sans doute d’être examinée par un conseil municipal élargi, l’avenir d’Agde et du Cap appartenant à tous les acteurs économiques, sans distinction politique. Qu’elle ne […]

 

Docteur Gérard REY

LETTRE OUVERTE AUX ACTEURS DU TOURISME DU CAP D’AGDE


Lorsqu’une simple proposition (lettre ouverte du 27.07.2011) ne suscite que des réponses favorables et bienveillantes, elle mérite sans doute d’être examinée par un conseil municipal élargi, l’avenir d’Agde et du Cap appartenant à tous les acteurs économiques, sans distinction politique.

Qu’elle ne fut pas ma surprise de constater que beaucoup d’autres « dinosaures » survivants me contactèrent directement pour témoigner de leur totale adhésion avec souvent des suggestions intéressantes dans le domaine particulier de notre exemple personnel, qui mérite quelques améliorations de civisme et de courtoisie …., et dans le domaine général de promotion d’un label de l’éco tourisme.

Propositions qui n’auraient certainement pas déplu à mon ami Raymond D, adjoint à l’urbanisme jusqu’en 1989 et trop tôt disparu de la famille des dinosauriens capagathois.

Qu’il me soit permis une autre proposition dans le domaine du Nautisme si cher à mon cœur de Fondateur du « Centre Nautique du Cap d’Agde »

Quel but de sorties offrons nous aux 4000 bateaux amarrés dans nos ports qui constituent pourtant une ressource  de fréquentation touristique non négligeable pendant 6 mois.

Des criques ? Des iles ? Des mouillages forains ? Notre potentiel est bien faible et se limite à un avant port surchargé où se réfugient les plaisanciers pour un éventuel repas à bord alors que nombre d’entre eux souhaiteraient déjeuner dans le cadre, souvent exceptionnel, des restaurants de plages qui font des efforts remarquables.

La réalité est tout autre …..

Sur de nombreuses côtes méditerranéennes, les bateaux peuvent pénétrer à vitesse très réduite jusqu’à proximité des plages et se donner rendez vous au restaurant de leur choix pour une « halte plage » agréable et distrayante  en offrant aux autres touristes le spectacle inoubliable « bateau, mer, soleil » qui devrait être la logique promotionnelle du Cap d’Agde …..

Chez nous, ces bateaux ne sont que des points minuscules relayés à plus de 300 mètres dans la zone de navigation rapide des bateaux moteurs et des scooters de mer qui rend totalement inconfortable toute halte prolongée ! … même l’annexe est interdite près des plages ! En cas d’accostage dans le chenal, des rappels autoritaires vous ordonnent de retourner dans votre navire, ce qui condamne toute fréquentation des restaurants de plage par la voie maritime logique !

Beaucoup de plaisanciers sont des touristes courtois et respectueux de l’environnement qui participent largement par leur présence à l’animation principale de notre station.
Il semble logique de leur permettre les buts de promenade que leur refuse la géographie naturelle de notre  Languedoc Roussillon :

–   Que les bateaux puissent mouiller dans des zones rapprochées interdites à la navigation rapide

–   Que des parkings à annexes soient autorisés pour permettre d’accéder aux restaurants de plage pendant la bonne saison

Lorsque des décrets administratifs manquent de bon sens, il faut savoir les réformer, et toutes ces propositions promotionnelles ont l’avantage de respecter les finances publiques ….. en cette période de crise, ce  n’est pas si mal !

Docteur Gérard REY


 

Cliquez sur les photos pour les agrandir

EXCLUSION D'UN POTENTIEL TOURISTIQUE

COURTOISIE ET ANIMATION NAUTIQUE

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.