Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Lettre ouverte du CUAL du Canton d'Agde .. par Alain Lespurque

J'étais le mardi 4 février à Versailles à la réunion du Congrés, pas seul,…

J’étais le mardi 4 février à Versailles à la réunion du Congrés, pas seul, 1 500 démocrates avaient fait le voyage. Nous étions très prés de ceux qui voulaient empêcher les français de s’exprimer par référendum, et qui préféraient la grande magouille (sans De Funès et Bourvil).

Ces élus du peuple avaient décidé de garder le pouvoir pour eux, pour eux seuls ; ils étaient intouchables. Pas nous ….. Nous les empêcheurs de tourner en rond, nous avons eu droit à quelques gaz lacrymogènes, une charge aussi méchante qu’incongrue et surtout à une présence disproportionnée du service d’ordre. J’ai senti la haine m’étreindre pour ces gens qui niaient toute volonté populaire. Ils ont volontairement ignoré le vote du référendum (55%).

Ces socialistes, ces radicaux de gauche, ces verts qui ont donné leur accord à Sarkozy, et tous ceux qui se sont abstenus ne sont pas dignes d’être nos représentants. Ces gens qui refusent le combat politique, qui se défilent, devraient éviter de faire de la politique. Il y a vraiment un fossé entre les idées, les paroles et les actes. Cependant, que soient remerciés ici tous les communistes et apparentés, tous les socialistes, tous les radicaux de gauche, verts et démocrates qui ont courageusement lors du Congrés, exprimé par leurs votes la volonté et le désarroi du peuple français.

Mais venons en aux réactions locales :

– sur le plan départemental :

Que soient remerciés Robert Tropéano, sénateur socialiste et Kléber Mesquida, député socialiste, pour leur prise de position courageuse. très courageuse si l’on considère l’état de délabrement des idées progressistes au sein du Parti Socialiste.

Que soient déconsidérés pour leur acte Gérad Delfour, radical de gauche, Raymond Couderc UMP, Jacques Domergues UMP, André Vezinhet, socialiste, J-Pierre Grand, UMP, Robert Lecou, UMP, Elie Aboud, UMP, Gilles Dettore, UMP. Ils ont voté contre une décision prise par le peuple français.

– sur le canton d’Agde :

Une lettre ouverte a été mise en ligne sur Hérault Tribune à l’adresse des candidats à la cantonale et aux municipales. Elle leur demandait de s’exprimer afin d’éclairer leurs électeurs sur leur position par rapport à la manoeuvre politicienne sarkozyenne.

Seuls Didier Denestebe, candidat à la cantonale et quelques personnes candidates sur la liste de Fabrice Mur ont répondu positivement, dénonçant le déni de démocratie orchestré par la droite et ses alliés du PS.

Pour tous les autres, sur Agde, Vias, Marseillan et Bessan, l‘importance a été donnée à la vie de la cité et à leur petite vie : ou pas de réponse, ou des promesses mais pas de réponse. Beaucoup dans ces municipales sont devenus des techniciens apolitiques à l’exception de quelques uns qui annoncent mollement leur couleur. En se prononçant de manière citoyenne, ils auraient pu perdre quelques électeurs. Ils n’ont pas voulu entrer dans une bataille qui n’est pas la leur, défendre notre pays qui est aujourd’hui dans les mains de cette entité européenne dirigée par les libéraux et leurs alliés sociodémocrates.

Lespurque Alain (coordinateur du Collectif Unitaire Alternatif au Libéralisme du canton d’Agde)

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.