Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

L’expression de la Différence pour BESSAN avec AUDACE

L’expression de la Différence Le froid et le vent n'ont pas eu raison de la motivation des audacieux. Jour pour jour, quatre mois avant le premier tour, l'équipe ” Bessan avec Audace “ entre en campagne. Elle porte son projet autour de sept actions : Agir, Unir, Développer, Anticiper, Concilier, Entreprendre. D'où la volonté d'Avancer […]

L’expression de la Différence

Le froid et le vent n'ont pas eu raison de la motivation des audacieux. Jour pour jour, quatre mois avant le premier tour, l'équipe ” Bessan avec Audace “ entre en campagne. Elle porte son projet autour de sept actions : Agir, Unir, Développer, Anticiper, Concilier, Entreprendre. D'où la volonté d'Avancer avec audace.
Intervention de Sylvie Loubet, tête de liste élue.

Bonjour à tous,
Je suis très heureuse d'être parmi vous ce matin. Sous un soleil radieux et par cette matinée frisquette, la liste « Bessan avec Audace » entre publiquement en campagne et lance sa candidature pour les élections municipales de mars 2014.
Déjà, on le murmurait, on en parlait, on se le disait. Eh bien, c'est aujourd'hui ! Nous sommes bien présents, prêts, dans les starting-blocks. Cette campagne commence tôt : 6 mois pour certains, 4 mois jour pour jour pour nous : 23 novembre – 23 mars.
J'aborderai mon discours en 3 points: l'audace, la différence, le projet.
« Bessan avec Audace », c'est d'abord de l'audace. Le choix des mots dans une campagne électorale ne doit rien au hasard. « De l'audace, de l'audace, rien que de l'audace » dira Danton en 1792. Secouons nos consciences. L'audace, c'est le courage, la hardiesse d'entreprendre, de choisir, de mettre en mots puis en actes, nos idées.
Parce qu'on ne peut promouvoir la démocratie sans se l'appliquer à soi-même, notre équipe a voulu en finir avec les leaders autoproclamés et élire, en toute transparence, celui qui porterait ses couleurs. Charte, feuille de route ont été signées au préalable. Nous étions quatre candidats. Tout au long de cinq mois de primaires, de janvier à mai et, autour de thèmes classiques comme l'éducation, le sport, l’associatif, la jeunesse, la santé, la sécurité, l'urbanisme, nous avons exposé nos idées devant un auditoire attentif et sérieux. Fin mai, un vote à bulletin secret à deux tours m'a désignée comme tête de liste. Ce vrai moment de démocratie nous a permis de mieux nous connaître. C'est naturellement, que j'ai choisi une gestion collégiale avec Gilbert, Jean-Louis et Olivier. Avec tous les membres de notre groupe, nous nous sommes rassemblés autour d'un projet audacieux et sérieux.

« Bessan avec Audace », c'est ensuite la différence, elle est fondamentale et fondatrice de notre existence même. Alors en quoi sommes-nous différents ?
– des primaires,
– un vote démocratique,
– une femme conduit la liste,
– une gestion collégiale.
Un maire ne peut décider seul du sort de la commune et de ses habitants pendant son mandat de 6 ans. Il ne peut ni tout appréhender, ni tout orienter. Nous, c'est à quatre, au moins, que nous prendrons les décisions. Cela doit vous rassurer. C’est à 4 et plus, donc plus d'idées, plus de possibles, plus de solutions qu’au final, le choix sera plus juste, plus adapté, plus réfléchi.
– une autre gouvernance du Conseil Municipal sera proposée. Nous sommes tous les quatre, des conseillers sortants et fait unique dans l'histoire de notre commune, nous avons jusqu'au bout, tenu notre place et rempli notre rôle d'élus avec discernement et constance, contre vents et marées. L'expérience, nous l'avons et c'est avec volonté, réflexion et force que nous la mettrons au service du collectif. 19 ans, c'est long. Et, si au bout, d'aucuns proposent comme ouverture et changement : la continuité: surtout pas ! Nous n'en voulons plus!

« Bessan avec Audace », c'est enfin, une dynamique, un projet.
Mon équipe se compose de sensibilités différentes. Ses membres vous seront présentés ultérieurement. Sur la place, nombreux arborent notre logo, qu'ils soient futurs candidats ou soutiens actifs. C'est une liste de rassemblement majoritairement de gauche. Voilà le fameux gros mot qu’il ne faut pas prononcer.
Notre liste est indépendante dans le sens où elle ne reçoit aucun ultimatum, aucune exigence d'un parti politique (encore un gros mot !) quel qu’il soit. Sa maturité certaine lui permet d'inventer son propre fonctionnement. Nous sommes forts de ce que nous sommes, nous ne renions rien, fiers de ce en quoi, nous croyons.
Notre but: l'intérêt général et c'est par le chemin de la démocratie, que nous l'atteindrons. Quant à l’apolitisme, autre gros mot mâché et remâché, il rime fort bien avec opportunisme!
Depuis ces longs mois, nous puisons notre force dans notre diversité qui devient notre complémentarité, dans ce rassemblement voulu, réfléchi, authentique, et dans ce que nous sommes, riches d’expériences différentes et de parcours multiples : politiques, syndicaux, citoyens, associatifs.
Nous, nous vous proposons une démarche, une méthode, une manière d'être, de se comporter, de tisser des relations autour de projets audacieux. Pour vous, nous avons (et allons) tout abordé, tout fouillé. Personne ne sera oublié.
Oui, la jeunesse sera écoutée et intégrée à la vie communale.
Oui, des structures fonctionnelles, adaptées seront envisagées.
Oui, la sécurité, la santé, la viticulture, la vie économique seront considérées.
Oui, nous voulons un village fort qui a toute sa place dans l'agglo.
Alors impliquez-vous, participez ! La fatalité en terme électoral n'existe pas! Dans l'isoloir, vous êtes seul face à vous même, à votre conscience. La pression extérieure et la menace, n'existent pas. Elle n'est la plupart du temps que dans vos têtes. Auriez-vous oublié que ce jour-là, vous êtes seul maître à bord. Vous êtes des femmes et des hommes libres. Alors résistez ! Résistez !
Ne boudez pas votre devoir d'électeur sous prétexte de résignation, d'usure, de ras le bol, de tous-pourris, de sondages insidieux dont on ne sait d'ailleurs jamais, qui a été interrogé et quand.

« Bessan avec Audace » vous traitera comme des personnes responsables, autonomes. Nous ne jouerons pas les voyantes, devinant votre futur dans leur boule de cristal qui savent mieux que vous, ce qui est bon pour vous, et vous imposent au final, ce qu'ils ont décidé pour vous. : « Les bessanais veulent ceci », « les bessanais attendent cela », « Bessan mérite mieux que…»
Le 23, puis le 30 mars, vous choisirez en connaissance de cause. Vous aurez la clé. Ouvrez donc portes et fenêtres sur le Bessan moderne, inscrit dans une dynamique progressiste, celle que nous aurons choisie ensemble.
Enfin, « Bessan avec Audace », c'est:

– une équipe : actifs et retraités rassemblés avec nos valeurs, nos convictions,
– un lieu de vie : notre local de campagne : 1, rue Fontvieille où, aux heures d'ouverture, vous pourrez venir échanger, questionner nos membres en toute convivialité,
– un lieu de parole porté au plus près de vous, par quartiers, lors de rendez-vous citoyens. Nous aurons de nombreux rendez-vous jusqu'au 23 mars pour ne plus se quitter après le 30 mars,
– des outils : un site notre vitrine, un logo identifiable, une association facilitatrice, des bandeaux et tout plein d'autres surprises qui émailleront notre campagne qui, de notre choix, sera correcte.
J'arrive au terme de mon intervention. Celle-ci, je l'ai voulue citoyenne.
Avant de vous quitter, deux dernières informations :

En ce moment, a lieu un grand rassemblement devant l’hôpital d’Agde pour l’obtention d’un service des urgences adapté à son territoire. Appartenant au collectif pour la défense de l’hôpital depuis le début, mais étant là, ce matin, je souhaite à tous mes amis du collectif, la réussite de cette manifestation. Gilbert nous y représentera.
Et la deuxième : les manifestations pour le Téléthon commencent demain. Beaucoup de chez nous se sont déjà inscrits aux deux marches proposées, participez à votre tour. Lorsque le Téléthon et les restos du cœur auront disparu, alors, nous aurons gagné la partie.
Mais, tout à coup, je me rends compte: je n'ai pas dit que j'aimais Bessan. Je vous fais confiance, vous l'aviez deviné ! J'y suis née et y ait fondé ma famille. Par contre, certains le claironnent. Mais, cela me fait penser à un jeune se présentant aux oraux d'un concours, on lui demandait : pourquoi vouloir entrer dans l'Education Nationale ? Il répondait naïvement: Parce que j'aime les enfants. Cela suffit-il ?
Merci de votre présence ce matin, partageons maintenant le verre de l’amitié.

Sylvie Loubet – Bessan avec Audace.




 

 

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.