Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Librairie : La Promenade au Phare vous emmène en Finlande à la découverte d’Arto Paasilinna

Après avoir découvert les secrets de la gastronomie italienne le mois dernier, enlevez vos maniques et enfilez vos moufles ! Corinne, de la future librairie agathoise La Promenade au Phare, nous raconte son coup de cœur pour Arto Paasilinna.

Sa vie commence comme un roman, à l’arrière d’un camion sur les routes chaotiques de l’exode, durant la guerre de continuation qui opposa la Finlande à l’URSS. Ses parents trouvent refuge dans la profonde forêt finlandaise où la famille vit de chasse, de pêche, de cueillette et de quelques travaux de bûcheronnage. Il n’est dit nulle part si Mme Paasilinna faisait des tartes et amenait des œufs au village !

La fuite…

Le chemin d’Arto est tout tracé : il devient bûcheron à 13 ans, puis flotteur de bois sur rivière et enfin ouvrier agricole. La vie, comme les romans, connaît parfois des rebondissements et à 20 ans, il reprend ses études pour devenir journaliste et surtout… l’un de mes auteurs préférés. Prenez un Finlandais attablé devant sa traditionnelle assiette de saumon gravelax du dimanche. Tout à coup à la radio, “Money money money” de ABBA (oui je sais, ils sont suédois, mais on ne va pas chipoter) et c’est la goutte qui fait déborder le verre de liqueur de canneberges. “En voi kestää sitä enää, minä lähden“, s’écrie le Finlandais, ce qui veut dire : “je n’en peux plus, je pars” (merci Google translate) et vous avez le point de départ de bon nombre de romans d’Arto Paasilinna.

Le sujet principal est souvent la fuite (tiens, tiens …fuite, exode…) contrainte par des dangers ou par la quête de sens. Les héros n’en sont pas, l’être humain est pathétique, la nature magnifique et rédemptrice (tiens, tiens …nature, profonde forêt finlandaise). L’auteur défend les faibles, le droit à la différence, l’écologie dans un style reconnaissable entre mille, sobre et poétique. Les romans – ou plutôt les contes – d’Arto Paasilinna nous font réfléchir sans prétention, comme le ferait le conseil avisé d’un sage, et surtout ils nous font rire… Bref, un vrai “onnellisuus” comme dirait notre Finnois !

Si vous vous découvrez une passion pour Arto Paasilinna, sachez qu’il est l’auteur de pas moins de 35 romans, dont Le lièvre de Vatanen, son premier grand succès. Certains font l’objet d’adaptations cinématographiques (je vous recommande chaleureusement Le Meunier hurlant réalisé par Jaakko Pakkasvirta). A noter, également, que le roman La forêt des renards pendus a été adapté en BD par Nicolas Dumontheuil aux éditions Futuropolis.

Je vous en parlerai plus longuement et avec délectation quand vous viendrez nous rendre visite en septembre !

visuel la promanade au phare
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. Merci pour cette découverte, même si j’avais déjà entendu parler de Lièvre de Vatanen.
    A vous lire, vous me donnez vraiment envie de partir à la rencontre de cet auteur et apparemment , il y a de la matière !!
    A bientôt dans cette belle librairie que nous attendons avec beaucoup d’impatience.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.