LIBRE EXPRESSION - Au Cap d’Agde, la voie de gauche c’est pour les vélos….. ! par Jean VISEUR

PREALABLE : La rubrique « LIBRE EXPRESSION »  de notre site est une fenêtre ouverte pour publier des textes ou…

LIBRE EXPRESSION(1)

PREALABLE : La rubrique « LIBRE EXPRESSION »  de notre site est une fenêtre ouverte pour publier des textes ou communiqués de personnes physiques ou morales  étrangères à notre site.

HERAULT TRIBUNE offre ainsi un lieu de réflexion et une vitrine des pensées plurielles de notre département de l'Hérault en contribuant au débat local ouvert à TOUTES les expressions.

Ces textes n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas la pensée de la rédaction d’HERAULT TRIBUNE ou de ses responsables ».
Vous pouvez écrire à l'auteur en cliquant sur sa signature.  


“Si l'on ne croit pas à la liberté d'expression pour les gens qu'on méprise, on n'y croit pas du tout.”
Noam CHOMSKY

Regardez bien cette photo ! C’est la nouvelle pénétrante de l’entrée du Cap, 2 fois 2 voies, sur environ 1 km de long, pas un obstacle, pas un passage clouté…

Je ne vous dis pas le prix, on en parlera plus tard… !

Et bien que voit-on sur cette photo ? Deux merveilleux panneaux, 30 km/h, à gauche et à droite, des fois qu’on soit bigleux d’un œil (je les ai encadrés en jaune)!

Ceci signifie que, passé ces panneaux, il vous faudra rouler à 30 km/h pendant environ 1 kilomètre, jusqu’à atteindre le rond-point où devrait se situer le nouveau palais des congrès (ou le casino, comment savoir, aucun plan n’est diffusé…mais nous on est juste là pour payer, on n’a pas besoin de savoir les détails non ?).

Mais 1 kilomètre à 30 km à l’heure, ça dure, ça dure….2 minutes, bravo les forts en calcul !

Et 2 minutes, montre en main, couché sur le volant, et sans autre préoccupation que de regarder fixement le compteur – faudrait pas faire 32km/h, c’est déjà 45 € !!!- soit tu t’endors, bonjour le carton au rond-point, soit tu piques ta crise de nerfs…et tu bouffes le premier technocrate que tu rencontres en descendant de ta voiture !

T’as quasiment le temps de descendre de ta voiture, de prendre les photos de la nouvelle entrée…puis tu ressautes dans ta voiture 30 m plus loin !

Vous imaginez la procession, cet été, des véhicules de touristes qui arrivent au Cap et qui roulent à 30 km/h !

Donc ils vont tous processionner….laissant ainsi la file gauche aux vélos qui pourront y rouler à 32 ou 35 sans problème. On enlève quoi au cycliste qui n’a pas de permis de conduire ? Le permis de pêche ? Trop forts ces bureaucrates !

Et vous le savez bien, dès que les panneaux 30 km/h sortent de terre, les hiboux arrivent en bande. On les voit déjà, tranquillement roupillant dans la voiture banalisée garée sur le rond-point, et flashant à tout va : 32 km/h celui-là, 34 cet autre…une mine d’or, c’est probablement çà le casino dont ils nous parlent !

Et à 61 km/h c’est le très grand excès de vitesse, retrait définitif du permis, je crois… On est en plein délire !

Tout cela est d’autant plus ridicule que la même voie, de l’autre côté dans l’autre sens, est limitée à ….70 km/h. La logique des gens qui décident de note vie de tous les jours échappera toujours définitivement aux pauvres péquins que nous sommes ! Peut-être qu’ils vivent sur une autre planète…ou, plus prosaïquement qu’ils ne payent pas les prunes !

Et pour finir l’histoire, un peu de comique encore !

Vous ne savez sans doute pas, ravi de vous l’apprendre moi j’ai un peu le nez qui fouille partout !

que dans les attendus de l’enquête d’utilité publique qui précéda le projet d’aménagement routier de l’entrée du Cap d’Agde (c’est comme ça que ça s’appelle), il était dit que :

Attendu que « le sous-préfet, en 2014, a interpellé la ville d’Agde sur la mortalité sur les routes du Cap, 12 accidents dont 10 mortels entre 2007 et 2014. Et il a souhaité une réflexion sur le sujet… » !

Réflexion ?  Réflexion ? Mais il faut parler avec les citoyens pour cela. Du temps perdu, une seule réponse : béton !

Et en voilà pour 30 à 33 millions nous a dit notre maire, en ajoutant, goguenard : « à la louche ». La louche, il s’en fout, lui il tient le manche, c’est nous qu’on mijote dans la soupe !

Donc le sous-préfet se réveille –normalement un sous-préfet ça roupille tranquillement dans sa sous-préfecture, qu’est-il arrivé à celui-là ?- et illico le maire enfourche son cheval du bétonnage à tout-va ! Car notez-le bien, il ne s’agit, à ce jour et officiellement que de refaire les routes.

Des immeubles, un palais des congrès, un hôtel ?….merci de m’informer si vous en savez quelque chose. Pour l’instant il n’est acté que de l’enrobé à poser….puis à payer… ! 

Et donc ce projet d’aménagement routier au prix que j’ai déjà dit, et au motif que, une fois la route changée, la mortalité routière du Cap va disparaitre… !

Imaginez si le sous-préfet avait dit qu’il aimait les murs roses, on repeignait tout le Cap en rose, on s’en tire plutôt pas trop mal… !

Quant au 10 morts en 8 ans, déjà en nombre et compte tenu de l’intensité de la circulation à cet endroit, notamment en période estivale, ce n’est pas un chiffre phénoménal (c’est trop, c’est sûr !) et je mets au défi le sous-préfet de démontrer qu’il s’agit là de l’endroit le plus accidentogène de tout l’hexagone (rapporté toujours au trafic) !

Et puis sur ces 10 morts, j’en connais déjà au moins 7 : les 5 qui ont une stèle au bord de cette voie, quel gâchis ! plus 2 lyonnais qui faisaient un jour un rodéo sur le cours des Gentilshommes en 2012 ou 2013, et qui en sont morts. A chaque fois c’était entre 4 et 6 heures du matin… De quoi regarder autrement le chiffre de l’accidentalité, non ?

Mais le nouveau plan routier va désormais nous protéger de ce type d’évenement, plus un mort, merci Monsieur le sous-préfet. On prend le pari, rien que pour l’été qui vient ?

Allez remettez-vous, bouffez-vous un technocrate, c’est un peu coriace…mais c’est bon pour le transit !

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.