L'immobilier neuf à Béziers, Sète, Nîmes : les données de la FPI Occitanie Méditerranée

Quelle a été la teneur du marché immobilier 2016 dans les villes languedociennes comme Béziers, Sète ou Nîmes ? La Fédération des Promoteurs Immobilier (construction en collectif neuf) d'Occitanie Méditerranée (ex-Languedoc-Roussillon) vient de publier ses statistiques pour l'année 2016. A découvrir, l'analyse et tous les chiffres et statistiques sur le marché immobilier régional du logement neuf…

Vente de logements (collectif neuf) Région et Communauté d’Agglomération de Béziers

En 2016, les indicateurs de la région et la CA de Béziers subissent d’importantes variations par rapport à 2015. Ainsi, sur la région de Béziers, en 2016, 413 logements ont été vendus contre 310 en 2015 (soit +33%). De la même manières, les ventes nettes augmentent de 37% entre 2016 et 2015, sur la CA de Béziers (321 logements contre 234). En 2016, 78% des ventes de la région de Béziers ont été réalisées sur la CA de Béziers (75% en 2015).

Les ventes à investisseurs représentent sur la CA de Béziers en 2016, 78% des ventes nettes (85% en 2015) et sur la région de Béziers, 68% des ventes nettes (79% en 2015). Le nombre de ventes à propriétaires occupants augmente de 105% par rapport à 2015 sur la région et la CA de Béziers.

FPI 2016 Graphe Béziers
© Adéquation – FPI Occitanie Méditerranée

Vente de logements (neuf collectif) Région et Communauté d’Agglomération de Sète

Au 1er semestre 2016, les mises en vente de logements sur la région de Sète se sont concentrées sur la Communauté d’agglomération Bassin de Thau ont été très limitées (58 logements). Effet induit : les ventes ont pris du retard et malgré un nombre important de logements mis en ventes au 2ème semestre (310 logements sur la région de Sète dont 258 sur la CA Bassin de Thau), ce retard n’a pu être rattrapé. Les ventes diminuent donc en 2016 de 30% sur la communauté d’agglomération et de 25% sur la région de Sète.

Malgré une augmentation de 106% sur la Communauté d’agglomération et de 85% sur la région au dernier trimestre 2016 par rapport à celui de 2015. Il s’agit majoritairement
de ventes à investisseurs (69% sur la Communauté d’agglomération du Bassin de Thau et 63% sur la région sétoise), les ventes à propriétaires occupants faisant les frais du manque d’offre.

Le nombre de logements vendus à propriétaires occupants diminue en 2016 de 49% sur la Communauté d’Agglomération (58 logements) et de 39% sur la région (96 logements).

fpi-immobilier-montpellier-statistiques
© Adéquation – FPI Occitanie Méditerranée

Vente de logements (neuf collectif) dans le Gard et à Nîmes

Dans le Gard, en 2016, 436 logements ont été vendus contre 451 en 2015 (soit -3%). Cette diminution est due essentiellement à une nette diminution des mises en ventes (479 logements en 2016 contre 613 en 2015, soit -22%).
Le Gard représente en 2016, 8% des ventes de l’ex-Languedoc-Roussillon (8,5% en 2015) et 3% des ventes de l’Occitanie (4% en 2015).
En 2016, dans le Gard , la part prise par les ventes à propriétaires occupants augmente de 38% par rapport à 2015 (+100% au 4ème trimestre 2016 par rapport au 4ème trimestre 2015).

Pour la Région et la Communauté d’Agglomération de Nîmes, en 2016, les mises en vente de logements sur la région de Nîmes ont été divisées par 2 par rapport à 2015 (192 logements contre 377). Idem sur la Communauté d’Agglomération (117 logements contre 242).
Résultat : les ventes diminuent nettement (-15% sur la région de Nîmes et – 35% sur la CA) et ce, malgré une reprise des ventes au dernier trimestre 2016 (93 logements sur la région de Nîmes dont 59 sur la CA Nîmes Métropole). La part prise par les ventes à propriétaires occupants augmente en 2016 et représentent 48% des ventes nettes de la région nîmoise et 44% sur Nîmes Métropole (37% et 33% en 2015). Le nombre de ventes à propriétaires occupants augmente de 9% (127 contre 116) sur la région nîmoise en 2016. Par contre sur la communauté d’agglomération, en 2016, en raison de l’effondrement des ventes (-35%), ce nombre diminue de 15% par rapport à 2015 (76 contre 89). Idem pour les ventes à investisseurs qui diminuent de 45% (98 contre 177).

fpi-immobilier-montpellier-statistiques
© Adéquation – FPI Occitanie Méditerranée, mars 2017

Articles connexes

Immobilier : Xavier Bringer « Il faut améliorer l’accès à l’acquisition pour les classes moyennes »

L’immobilier neuf à Montpellier : les chiffres de la FPI Occitanie Méditerranée

L’immobilier neuf en Languedoc-Roussillon : les chiffres de la FPI Occitanie Méditerranée

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.