Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

LITTORAL - Attention ! Les méduses sont de retour sur les plages méditerranéennes

C'était à prévoir.Avec une température de l'eau de mer entre 22 et 27 degrés, les méduses…

C'était à prévoir.

Avec une température de l'eau de mer entre 22 et 27 degrés, les méduses marquent leur retour en force sur le littoral méditerrannéen.

Nous étions en train de jouer au ballon dans l’eau quand ma fille s’est plaint soudainement d’une douleur au mollet. On a d'abord pensé à une crampe mais rapidement des boursouflures sont apparues avec des filaments de la méduse encore accrochés à la peau. La piqûre de méduse est confirmée. On ne l’a pas vue, elles sont parfois assez translucides ” témoigne un vacancier adepte de la plage Richelieu au Cap d'Agde.

Tous les étés, en Méditerranée, les méduses sont un véritable fléau sur les plages. Chaque jour, les sauveteurs recensent des dizaines de piqûres. Elles provoquent des brûlures qu’il faut rapidement traiter.

La présence des méduses tient de plusieurs facteurs comme la surpêche ou encore la hausse des températures de l’eau.

Que faire en cas de piqûre ?

Brûlures intenses, démangeaisons et réactions allergiques sont les symptômes les plus courants après une piqures de méduse. Ces réactions sont provoqués par les filaments de la méduse, qui contiennent une substance entraînant un urticaire douloureux. 

Après la piqûre, rincez la plaie à l'eau de mer ou du vinaigre, et surtout pas à l'eau douce qui a tendance à stimuler le venin. Le but est d'enlever les filaments collés à la peau provoquant la brûlure. Puis, recouvrez la plaie avec du sable et frottez-la doucement pour vous débarrasser des derniers filaments restés sur la blessure. Rincez à nouveau la plaie avant d'appliquer un désinfectant.

Une fois les filaments enlevés, vous pourrez venir à bout de la douleur : pour cela, la tomate et l'huile essentielle de lavande sont connues pour calmer la sensation de brûlure. On peut également opter pour des corps gras, applicables directement sur la peau comme les pommades corticoïdes et la vaseline en cas de plaque importante. 

Il est conseillé de se protéger du soleil le reste de la journée, pour ne pas aggraver la brûlure.

Par la suite :

  • Une fois rentré à la maison, désinfectez la plaie avec une compresse stérile imbibée d'antiseptique.
  • En cas de réaction modérée, appliquez une pommade antihistaminique disponible sans ordonnance en pharmacie.
  • Si la sensation de brûlure persiste après 48 h, consultez un médecin qui pourra prescrire une crème à base de corticoïde.
  • Dans tous les cas, surveillez l'évolution de votre piqûre les jours suivants.

 

Ce qu'il ne faut pas faire 

  • Ne rincez pas la piqûre avec de l'eau douce car cela aurait pour effet d'éclater les cellules restantes et de libérer le venin.
  • Ne sucez pas la blessure pour aspirer le liquide urticant.
  • N'appliquez pas d'alcool.
  • À noter : la plupart des médecins déconseillent d'uriner sur la plaie en raison des risques de surinfection.

 

Pourquoi une recrudescence des méduses ?

À l'origine de cette prolifération, la pêche excessive de thon, principal prédateur de la méduse et les dysfonctionnements écologiques, les méduses se multipliant avec la pollution et l'augmentation de la température de l'eau. Heureusement, les poissons lunes, très nombreux en Méditerranée sont également de grands consommateurs de méduses.  

Il est possible de suivre l'évolution des méduses sur cette carte interactive.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.