Ma Qué ZONE ROUGE ? par Christiane Paris

Ma Qué ZONE ROUGE ?  C'est ce que me disait mon voisin, en été…

Ma Qué ZONE ROUGE ?  C’est ce que me disait mon voisin, en été 2008, devant le bâtiment incendié de la Croix Rouge (volontairement incendié par trois fois au printemps), comme je lui demandais s’il ne craignait rien pour  sa propre maison jouxtant la Croix Rouge, étant donné les difficultés à reconstruire en Zone Rouge avec  le P.P.R.I.(Plan de Prévention des Risques d’Inondation).Et, ce que je prenais pour de la désinvolture  transalpine, et de la méconnaissance de nos lois, n’était en fait que moquerie à mon égard. Je ne l’ai  compris que plus tard. Car enfin, qu’est-ce que c’est que cette manie de vouloir respecter les lois?

Et j’ai découvert qu’on pouvait, à l’exemple de la Mairie avec la Sardinerie (dite Moulin des Évêques,
qui n’est d’ailleurs, soit dit en passant, pas plus Monument Historique que l’Évêque ne l’a bâti), construire des appartements dans des bâtiments agricoles ou industriels, construire des murs, remblayer  le terrain, toutes choses interdites en zone rouge. Mais pourquoi se gêner puisque l’exemple vient de  ceux qui sont sensés faire respecter les lois.

Alors je suis tentée de dire à tous ceux qui vivent en Zone Rouge, qui n’ont, comme moi, le droit de  rien faire sur leur terrain, mais faîtes donc tout ce qui vous plait! Et si on vient vous embêter, dîtes: « Ma Qué ZONE ROUGE! »

Pas sûr que cela marche. Car en fait, à Agde, les lois ne sont pas appliquées de la même manière pour  tous: pour certains tout est possible, même ce qui est interdit, pour d’autres, rien, pas même ce qui est  autorisé.
Par exemple, je n’ai demandé qu’une chose à la Mairie: qu’on me remette l’eau de la Ville qui  a toujours alimenté ma maison, même bien avant certains quartiers d’Agde, le précédent propriétaire  ayant résilié son abonnement. La Mairie nous l’a refusé. Cela a ruiné mes projets et beaucoup fait  souffrir ma mère, aujourd’hui décédée, car à 85 ans, il est difficile de vivre au quotidien, sans eau  potable, à quelques centaines de mètres du centre ville, et surtout, quand on paye une importante taxe d’habitation.

Au Maire, je peux dire: si votre but était de nous faire souffrir, vous avez bien réussi, vraiment.
Mais est-ce le but d’un Maire?
A l’Idiot du Village, je peux dire: en voilà t’y pas une idiote encore plus idiote que vous?
Allez ! Ma Qué ZONE ROUGE!

Christiane Paris

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.