MARSEILLAN - Gestion des chalets de MARSEILLAN-PLAGE par MARSEILLAN AUTREMENT

Pourquoi ne pas avoir fait appel à la concurrence ?Déjà en acceptant le paiement…

Pourquoi ne pas avoir fait appel à la concurrence ?

Déjà en acceptant le paiement du camping en plusieurs annuités, ce qui oblige la commune à réaliser des emprunts pour ses travaux, n’avons-nous pas bien avantagé FranceLoc.

Ensuite comment la redevance de 235000 euros par an a-t-elle été déterminée et que représente t’elle par rapport aux annuités d’emprunt que le budget marseillan locations va devoir supporter ?

Sommes-nous devenus la banque de FranceLoc ?

Y aura-t-il d’autres travaux à venir ? 

Peut-être la municipalité pense t-elle à vendre MARSEILLAN PLAGE?

Savez-vous qu’il reste encore 10 marseillanettes et les ports gérés directement par la commune?

Les Maires de MARSEILLAN, d’André FILLIOL à Louis BOUDOU doivent se retourner dans leur tombe lorsqu’ils voient dans quel état est mis leur cher MARSEILLAN, ainsi que Jean BENOIT, eux qui ont toujours eu à cœur d’accroître le patrimoine de MARSEILLAN !

Le bail porte sur une durée de 30 ans alors que le maire a lui-même reconnu lors du dernier conseil municipal que la durée de vie des chalets régulièrement entretenus était de l’ordre de 20 ans.

En conséquence et sachant que le contrat précise qu’à son terme les chalets seront rendus à l’état neuf amoindri de la vétusté normale d’un bien géré, on peut se poser des questions sur l’état des chalets à ce terme.

Il est vrai qu’on peut toujours reconstruire sur un tas de ruines !

En ce qui concerne le personnel.

Le service des bungalows emploie aujourd’hui 2 personnes, sans compter tous les corps de métier qui interviennent dans le cadre de leur maintenance : femmes de service, plombiers, électriciens, peintres, maçons, etc….

Que vont devenir ces agents municipaux ? 

Est-ce là tout l’intérêt que la municipalité porte à ces agents qui depuis de très nombreuses années déploient toute leur énergie, leur conscience professionnelle au service de l’intérêt public ? 

Mais il semblerait que ces notions lui soient totalement étrangères.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.