MARSEILLAN - La fable de la fouine par Johann GROSSO, Gisèle GUIRAUD, Christian PINO

LA FABLE DE LA FOUINEUne fouine installée depuis nombres d'années sur un territoire qu'elle…

LA FABLE DE LA FOUINE

Une fouine installée depuis nombres d'années sur un territoire qu'elle considérait comme le sien

Décida, on ne sait pourquoi, d'en modifier son organisation pensant faire le bien.

Se considérant comme le roi des lieux, elle et les siens

Débutèrent les transformations du patrimoine local par la création de 652 habitations au moins.

Pour ce faire, elle fit appel à ses amis bâtisseurs

Qui tels les oiseaux tisserands sont capables pour le moins rapidement De bâtir grand nombre de logements, défigurant

Le plus souvent le patrimoine commun aux habitants.

Certains s'insurgèrent contre les projets de ce personnage

Mais celle-ci n'avait que faire des remarques des personnes de tout âge.

Elle additionnait du fond de sa tanière remise à neuf

Les chantiers et les projets flambant neuf.

Au plus haut de sa gloriolle elle se mit en scène

Débarquant des flots tel Poséidon entouré de ses tritons,

Afin d'inaugurer sa dernière création un simple port et ses pontons.

Convaincue de sa toute-puissance elle décida sans peine

De modifier les règles d'implantation des habitations.

Dans une sorte de rêve éveillé, elle imaginait sans condition

Un château digne des plus grands, qu'elle pourrait inaugurer.

L'ensemble de ses placements immobiliers lui valut de figurer

Parmi les personnes capables de dépenser sans compter

L'argent des habitants du terroir sans s'en laisser compter.

Cependant elle oubliait certainement consciemment

Qu'à trop dépenser tous allaient un jour devoir payer.

Heureusement plusieurs des administrés crièrent oyez!

Et rapidement prirent conscience de la perte progressive 

De l'âme de leur village, et ce de manière agressive.

Ils décidèrent d'alerter l'ensemble des villageois

Des dérives financières risquant de les mettre face à la loi.

Une gestion dispendieuse des deniers publics pouvant telle

Une vague déferlante amener la commune à la tutelle.

Fort de ce constat, et bien que qualifiés de chiens,

Ils décidèrent de prendre les choses en main

Afin d'enrayer certains projets livrés clés en main.

Des collectifs citoyens furent créés tel celui des “Onglous”

Dans le but de stopper la bétonnisation des fous.

Malheureusement pour la fouine, les esprits réveillés

Prirent rapidement conscience de la nécessité de veiller

A faire face à cette organisation qui n'en avait que le nom.

Sachant que dans quelques temps une échéance notoire 

Va donner la chance à tous d'arrêter cette foire.

La fouine probablement conspuée devra ainsi se retirer

Avant d'avoir complètement ruiné ses administrés.

Nul doute qu'avant de quitter sa tanière

Elle tentera de convaincre de ses bonnes manières.

Mais désormais tout le monde le sait.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.