Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Culture & Loisirs

Marseillan : « L’art dans les chais » clôture la saison en beauté

En ce mois de septembre, les Caves Henri de Richemer de Marseillan-ville clôturent leur cycle d’expositions, vendanges obligent et ont choisi d’exposer les oeuvres de Simone Cozzoli-Coulon alias MONACOZ. Vendredi dernier eut lieu le vernissage de l’exposition en présence de l’artiste exposant et des artistes peintres professionnels, membres du Comité de Sélection, Jean-Claude Chabrol et […]

En ce mois de septembre, les Caves Henri de Richemer de Marseillan-ville clôturent leur cycle d’expositions, vendanges obligent et ont choisi d’exposer les oeuvres de Simone Cozzoli-Coulon alias MONACOZ.

Vendredi dernier eut lieu le vernissage de l’exposition en présence de l’artiste exposant et des artistes peintres professionnels, membres du Comité de Sélection, Jean-Claude Chabrol et Marie-Françoise Demortier.

Au nom des membres du Conseil d’Administration de la Cave et du Comité, Marie-Françoise remercia les invités et brossa rapidement la carrière artistique de Monacoz.

Après une vie professionnelle bien remplie, Monacoz a ressenti ce besoin irrésistible de se retrouver intérieurement et a découvert la richesse du travail aux pastels, à l’acrylique et à l’huile.

Très rapidement, elle a trouvé son thème de prédilection : le corps humain et plus particulièrement, les nus féminins. Sujet ô combien difficile pour certains artistes, il a séduit Monacoz peut-être par la recherche des efforts qu’il nécessite. Une particularité de cette artiste est ce besoin de travailler sans cesse qu’elle conjugue avec sa passion pour la peinture. Tout cela aboutit à des oeuvres chatoyantes qui ne laissent pas indifférent.

Bien qu’ayant quitté son Languedoc natal pour y revenir dans les années 70, elle reste, comme beaucoup d’artistes méditerranéens, viscéralement attachée aux couleurs du Midi. Sa palette est donc très chaude et colorée.

A force de travail et au gré de rencontres opportunes, elle a beaucoup dessiné et progressivement ses tableaux se sont imposés à elle. Sa participation à divers ateliers, principalement agathois, lui a permis de progresser et surtout d’échanger. Ne dit-on pas que les critiques sont constructives ? Monacoz en est convaincue et reste attentive à toutes critiques sur son travail.

Si son expression picturale est plutôt figurative voire symbolique, le rêve et beaucoup de sensualité s’en dégagent aussi fortement. Nous pouvons d’ailleurs qualifier son style d’expressionniste et de fantastique.

En présence d’un de ses professeurs, Roger Legros qui enseigne en Agde, Monacoz prit alors la parole pour remercier les responsables de la Cave ainsi que les membres du Comité de Sélection pour lui avoir fait confiance et lui avoir donné la possibilité de réaliser cette exposition dans ce caveau nouvellement réaménagé.

Le public fut ensuite invité à partager le verre de l’amitié.

Cette exposition fermera ses portes le 15 septembre, vendanges obligent. Alors ne tardez pas à aller découvrir les oeuvres de Monacoz à la Cave Coopérative de Marseillan-Ville, quai de la Résistance (port Rive Droite) tous les jours sauf le dimanche de 9h à 13h et de 15h à 18h45.

Les artistes intéressés pour participer à la prochaine saison de « L’art dans les chais », de Marseillan-ville ou de Marseillan-plage, sont invités à prendre contact soit avec Jean-Claude Chabrol au 06.13.65.18.37 soit avec Marie-Françoise Demortier au 04.67.01.74.12.

Pour les prochaines sélections, les dossiers artistiques devront être envoyés au 7 rue des Flots Bleus 34340 Marseillan. Ils devront comporter un bref curriculum vitae retraçant la carrière artistique, ainsi que de bonnes photographies des oeuvres proposées ; quelques coupures de presse seront les bienvenues mais ne sont pas obligatoires.

Photo : Monacoz entourée des membres du Comité de Sélection.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.