METEO - La température de la mer en nette augmentation. Un phénomène qui inquiète les spécialistes

Une grande baignoire, c’est la sensation qu’ont eue de nombreux vacanciers un peu partout…

Une grande baignoire, c’est la sensation qu’ont eue de nombreux vacanciers un peu partout sur nos côtes. Et c’est vrai que la température de l’eau a été exceptionnellement chaude cette année : presque 3,5 °C de plus qu’à l’habitude du côté de la méditerrannée. Un phénomène qui fait le bonheur des baigneurs mais inquiète les spécialistes de l’environnement.

Si cette météo marine est une aubaine pour les nageurs, ce nouvel épisode de « canicule marine » en Méditerranée, comme dans l’Atlantique, n’est pourtant pas très bon signe. 

Un écosystème marin sous pression 

« Lorsque la température augmente, l’eau change de densité et les échanges entre les eaux de surface et de profondeur se font moins facilement, cela perturbe la vie marine et crée une surmortalité de certaines espèces », explique Thierry Pérez, directeur de recherche CNRS à l’Institut méditerranéen de biodiversité et d’écologie marine et continentale.

Tempêtes et sécheresse

Les conséquences demeurent difficiles à évaluer avec précision mais les scientifiques s’accordent à considérer que le réchauffement entraînera également une augmentation et une aggravation des phénomènes climatiques «extrêmes» comme les tempêtes et les sécheresses.
 

Une montée des eaux de 60 cm 

En outre, l’eau se réchauffant, elle se dilate. Le niveau de la mer pourrait donc monter de 60 cm d'ici la fin du siècle, ce qui augmenterait d’autant la violence des tempêtes.

Les scientifiques considèrent la Méditerranée comme un «hot spot» du changement climatique. « Les effets attendus y sont particulièrement importants et les impacts environnementaux et socio-économiques risquent d’y être très prononcés », expliquent-ils dans un communiqué. 

Les émissions de gaz à effet de serre en cause

Plus que jamais, l'activité de l'homme sur la planète doit absolument limiter l'émission de gaz à effet de serre.

La combustion de pétrole, le rejet de gaz réfrigérants par les climatiseurs, l'utilisation d'aérosols ou encore d'engrais azotés en agriculture doivent être enrayés si nous voulons garder l'espoir de stopper un jour le phénomène de réchauffement climatique qui semble malheureusement bien engagé avec des conséquences dramatiques pour notre éco-système dans les années futures.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.