Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Mettons nous à table ! ... par Antoine Allemand

La démarche entreprise par Stéphane Ravaille pour créer un rassemblement des forces d'opposition à…

La démarche entreprise par Stéphane Ravaille pour créer un rassemblement des forces d’opposition à l’équipe municipale en place est fort louable. Voir l’article paru :
Encore faudrait-il que la clarté et l’absence d’arrière pensée président à une telle initiative pour qu’elle rencontre l’écho le plus large possible.
Il est notoire que Stéphane Ravaille « roule » désormais pour l’ancien occupant de l’espace Mirabel. Il n’y a aucune honte à soutenir tel ou tel candidat potentiel; ce devrait donc être, pour lui, une fierté d’annoncer le soutien qu’il apporte à Régis Passerieux.
Que ne le fait-il plutôt que de s’avancer sous le manteau du représentant autoproclamé de « la société civile », titre dont peut se targuer n’importe quel « citoyen engagé » de n’importe quel bord ?
C’est de son droit le plus élémentaire que de convier des personnalités à se rencontrer; mais qu’il ne s’étonne pas du peu d’empressement de certains à répondre à son appel.
Lorsque son invitation est, a priori, lancée aux « personnalités de l’opposition qui ont décidé de peser sur la vie politique locale et l’on fait savoir publiquement », on peut s’étonner que sa liste de convives soit à la fois limitée et étendue à 7 noms (dont le sien) :
– Soit il comptait sur la participation des seuls candidats déclarés prétendants à la tête de liste (il en manquait au moins deux du côté socialiste) auquel cas, sa présence et celle du président de Civic ne se justifiaient pas
– Soit, comme Régis Passerieux, les autres candidats pouvaient être accompagnés de membres de leur entourage; mais cela, vu le caractère nominatif de l’invitation, paraissait exclu.
Cette inégalité dans le traitement laissait mal augurer de la volonté réelle de respecter « tous les opposants ».
Voilà pour la forme : quelques maladresses qu’on pourrait mettre sur le compte de la jeunesse.
Sur le fond, il y aussi pas mal à redire :
Qu’ « une majorité très large des personnes invitées » ne soit « pas hostile au rassemblement de toutes les forces d’opposition », cela ne fait dans le meilleur des cas que quatre personnes (les 4 personnes présentes).
Heureusement pour nous que cette préoccupation de rassemblement est plus largement partagée.
Heureusement aussi que, si union il y a, elle se fera autour d’autres « idées fortes » que celles qui ont été retenues à l’issue de cette réunion.
En effet les seules conclusions de cette table ronde ont été :
– 1° de considérer que « toute candidature pour être tête de liste est légitime » (au nom de quoi ou au nom de qui pourrait-on déclarer une candidature illégitime ?)
– 2° de s’engager à ne pas se critiquer les uns les autres (c’est le minimum pour des gens sensés s’entendre)
– 3° de « tout faire pour créer les conditions d’un meilleur rassemblement » (c’était l’objet même de la réunion).
Autrement dit, la montagne a accouché d’une souris et, pour une fois, les absents n’auront pas eu tort.

Pour qu’elle n’apparaisse pas comme un rassemblement de circonstance, l’union doit se faire autour de programmes élaborés, discutés, négociés et partagés par ceux qui sont décidés à se rassembler. Cela n’exclut pas des réunions « au sommet ». Encore faut-il que les « chefs » veuillent se mettre en première ligne et évitent d’envoyer des émissaires plus ou moins légitimes, plus ou moins adroits, déblayer le terrain.
Il existe, dans l’opposition, une réelle volonté de rassemblement. Or, se présenter comme l’indispensable promoteur de l’union à travers une tribune régulière, fut-elle celle de l’Agathois, laisse supposer que ce n’est pas le cas.
D’ores et déjà, c’est dans les attitudes, les prises de position et les décisions de tous les jours (à commencer par le conseil municipal) que l’on pourra juger de la volonté et de la capacité réelle à se rassembler…
Le reste n’est que littérature.

Antoine Allemand
Pour le Parti Agathois   Mail: contact@parti-agathois.com
Site Internet : http://www.parti-agathois.com
Tel : 06 09 52 62 72

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.