L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Droit

Monsieur le maire sortant, assez de démagogie ! par Dominique ANTONMATTEI

Monsieur le maire sortant, assez de démagogie !! Cela fait au moins quatre ans que les commerçants du centre-ville sont victimes d’agressions de plus en plus violentes. Ce qui s’est traduit par la fermeture de leurs établissements. Attaques en plein jour, même les jours de marché, à deux pas de la police municipale, les malfrats […]

Monsieur le maire sortant, assez de démagogie !!

Cela fait au moins quatre ans que les commerçants du centre-ville sont victimes d’agressions de plus en plus violentes. Ce qui s’est traduit par la fermeture de leurs établissements.

Attaques en plein jour, même les jours de marché, à deux pas de la police municipale, les malfrats s’en vont à pied montrant ainsi qu’ils sont des habitués du centre-ville et qu’ils ne craignent pas les caméras municipales, dont ils savent qu’elles sont hors service, voire qu’elles n’ont jamais fonctionné.

Il n’y a qu’à regarder le reportage télévisuel où on nous montre le cousin germain du maire, employé municipal, qui explique que le jour il fait des photos de charme (http://www.direct8.fr/video/nwzky/) dans un bâtiment communal. Et la nuit ? Il est devant les caméras dans le centre de sécurité communal. D’ailleurs ce même reportage révèle que pratiquement un tiers des caméras municipales de surveillance ne fonctionnent pas.

Et c’est dans cette ambiance, après un ultime cambriolage où les auteurs font montre d’une grande improvisation (intelligent de se rendre dans un restaurant en plein service quand la caisse est encore presque vide) que le maire sortant joue les matamores !

Assez de démagogie, 13 ans à la tête de notre ville et le maire sortant semble découvrir qu’il y a un problème de délinquance au centre-ville ! Tout le monde s’en est rendu compte sauf lui. Et il suggère qu’il y aurait un complot « politique » ? C’est inacceptable pour les Agathois de lire de telles stupidités. 

Le maire sortant ne fait que récolter ce qu’il a semé. On ne peut pas s’afficher avec des voyous connus de tous et s’étonner qu’ils développent leurs activités dans la ville.

Qu’il commence par faire respecter la loi au plan d’Allard (rue de la Poissonnerie) par celui qui le vénère tellement qu’il l’appelle « papa » ! Pas besoin du renfort du Préfet, un arrêté municipal suffit.

Qu’il cesse de se vanter de ne pas respecter la loi et de raconter n’importe quoi. Exemple, les soi-disant 2750 logements sociaux à construire, qui ne sont plus que 2127 dans le courrier du sous-préfet, sachant que l’échéance d’application de la loi est 2025. Et la loi Duflot ne fait qu’augmenter de 5% le taux voté par la précédente majorité politique à laquelle le maire sortant appartenait.

Il nous donnerait à rire si le sujet n’était pas si grave.  Ce sont les Agathois, et tout particulièrement ceux du centre-ville, qu’il prend pour des demeurés.

13 ans d‘inefficacité et de complicité, même silencieuse, cela suffit ! Il est bien temps d’afficher sa « détermination absolue » !

Agde, avec ses atouts, mérite une autre gouvernance que cette médiocrité actuelle. Il a eu toutes les occasions pour agir : il a été député maire UMP quand l’UMP était au gouvernement, et quel avantage en a-t-il retiré pour AGDE ? Aucun. Il n’a fait qu’enfoncer la ville dans le déclin, ce n’est pas aujourd’hui qu’il va la faire renaître à grands coups d’effets de manches et de brochures mensongères

Assez de parlotes, de pseudo-regrets, il faut AGIR, avec mon équipe d’ « Agissons pour Agde », nous sommes déterminés et capables de relever ce défi.

Dominique ANTONMATTEI pour la liste AGISSONS pour AGDE

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.