Montblanc : Claude Allingri, 30 mois de mandat, 30 actions réalisées et 3 millions d'euros investis pour la ville

Reportage

Fidèle à son programme, c’est un peu plus de trente actions qui ont été réalisées en trente mois de mandat par Claude Allingri, maire de Montblanc.

Depuis mars 2020, les réalisations sont nombreuses, avec entre autres : la réalisation des deux nouvelles ZAC, la modernisation des éclairages publics, l’extension de la vidéo-surveillance, la création d’une nouvelle aire de jeux, les climatisations de l’accueil de loisirs primaire, les rénovations de l’espace Emilien Soulié, de la scène de la salle des fêtes et du monument aux morts… Sans oublier deux points d’orgues : l’extension du groupe scolaire, et le nouvel espace multisports qui s’inscrit dans une politique tournée vers la jeunesse et la mixité sociale.

Rencontre avec Claude Allingri, maire de Montblanc et Vice-Président de l’Agglomération Béziers Méditerranée qui souligne le fait que « être élu, c’est faire des choix et gérer le quotidien, mais il faut savoir aussi regarder plus loin pour notre avenir et mettre en place des moyens et des actions pour vivre ensemble en toute liberté, et offrir tout le confort nécessaire à l’épanouissement de tous les Montblanais ».

En matière de rénovation, quels sont les derniers chantiers réalisés ?

Claude Allingri : « L’aire de jeux de l’esplanade du Général de Gaulle a été refaite entièrement et connaît depuis une fréquentation élevée pour le plus grand bonheur des petits Montblanais. D’autres aménagements sont venus parfaire cette installation, en particulier pour sécuriser l’accès côté Avenue Edouard Herriot. L’espace Emilien Soulié a fait peau neuve ! Un chantier utile et solidaire, pour la commune qui permettra, je l’espère, de faire retrouver le chemin de l’emploi aux personnes qui ont participé à ces travaux. À noter également la rénovation de la scène de la salle des fêtes et de notre monument aux morts. Des aménagements ont également été réalisés au parcours de santé, afin d’améliorer l’accessibilité du site aux personnes à mobilité réduite ainsi qu’aux résidents du Centre Saint-Pierre (Association des Paralysés de France) ».

Le nouvel espace multisports essuie un véritable succès depuis son ouverture…

Claude Allingri : « Nous avons inauguré le 1er juillet dernier ce nouvel espace multisports intergénérationnel. Il est fréquenté depuis les premiers jours de sa construction, et devient un lieu incontournable pour se retrouver, faire du sport, s’amuser. Installé à l’entrée du village. Pumptrack, courts de tennis, piste d’athlétisme, city sport, agrès de fitness, terrains de basket, football, ping-pong, volley et handball sont à la disposition de tous, et sous vidéo-protection. C’est Vincent Massardier, spécialiste de BMX freestyle qui a conçu la piste de pumptrack. Certains usagés de communes environnantes viennent quasiment tous les jours pour utiliser les agrès. Ne trouvant pas ce type d’équipement street workout proche de leur domicile, ils se rendent donc sur notre commune de Montblanc. Nous nous réjouissons de cet enthousiasme et de la forte fréquentation constatée depuis l’ouverture de cet espace ».

stade montblanc ©ville de montblanc

La sécurité est un sujet très important pour la ville ?

Claude Allingri : « Nous avons, depuis plusieurs années considérablement renforcé le dispositif de vidéo-protection, et de nouvelles caméras ont été positionnées. Nous sommes passé de 14 à 25 caméras. Une convention avec la police municipale de Béziers a par ailleurs été signée pour faciliter les possibilités de renforts et d’interventions sur notre commune, en plus des patrouilles régulières de gendarmerie. L’autre facette de la sécurité repose sur les pompiers et les services de la protection civile. Fortement mis à contribution l’été, et pendant la crise de la COVID, le centre de secours, s’est agrandi pour offrir plus de confort à nos sapeurs-pompiers ».

Un chantier conséquent du côté du réseau d’eau potable ?

Claude Allingri : « Les travaux de renouvellement du réseau d’eau potable de l’Avenue Stalingrad, débutés fin 2021, se sont achevés au mois de janvier 2022. Réalisés par l’entreprise TPSM sous l’égide de la Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée (CABM), compétente en matière d’eau et d’assainissement sur le territoire communal, ces travaux ont fait l’objet d’une coordination avec la commune afin que celle-ci puisse profiter de ce chantier pour réaliser les travaux de réhabilitation du réseau de la Fontaine Vieille : l’écoulement de celle-ci a ainsi pu être rétabli. La réfection de la chaussée rue Julian Lairis, la placette Lou Taral sont à noter également. Ce sont entre 20 000 et 30 000€ / an qui sont alloués à la réfection et l’entretien des chemins ruraux ».

Montblanc, ville branchée et responsable ?

Claude Allingri : « Parce que la mobilité citoyenne est l’affaire de tous, la mairie de Montblanc propose, depuis 2018, aux conducteurs de véhicules électriques une borne de recharge sur son territoire. Consciente du rôle important des collectivités dans l’accompagnement d’une mobilité durable, la ville veut participer au développement des énergies propres et non polluantes. La borne de recharge publique est alimentée en énergie verte, c’est-à-dire par une source d’énergie renouvelable. Disposant de la compétence pour créer, entretenir et exploiter des bornes de recharge de véhicules électriques dans le cadre d’un service public, la municipalité a cependant choisi de la transférer au Syndicat Hérault Energies, profitant ainsi d’un déploiement et d’une mutualisation des coûts d’installation, de gestion et de maintenance au niveau du département et de l’Occitanie. La borne, installée Place Edouard Barthe, est géo localisable et identifiable par l’ensemble des conducteurs de véhicules électriques. Pour continuer sur l’engagement écologique de la ville, nous avons modernisé nos éclairages publics avec des ampoules LED à variation d’intensité ».

Deux nouvelles ZAC verront le jour en sortie de village ?

Claude Allingri : « Les deux nouvelles ZAC, se remplissent petit à petit et donnent la possibilité aux Montblanais de construire enfin, et permettent l’installation de nouveaux administrés. En effet, cela faisait 12 ans, que le dossier était bloqué pour des problèmes d’alimentation en d’eau potable. La ZAC Les Terrasses d’Eulalie se compose de 81 lots, dont l’aménagement a été confié à GGL. Pour Les Hauts de la Gardiole, elle se compose de 117 lots, gérés par le groupe immobilier Angelotti. Celle-ci accueillera 12 logements sociaux (résidence primo accédant) en dernière tranche du lotissement ».

Les Terrasses dEulalie @ville de montblanc copie
Les Terrasses d’Eulalie
Les Hauts de la Gardiole @ville de montblanc copie
Les Hauts de la Gardiole

Un gros chantier en perspective avec le groupe scolaire primaire ?

Claude Allingri : « En effet, il comprend la création de trois nouvelles classes et d’une nouvelle cantine scolaire en mode self. Un projet ambitieux et nécessaire dans le cadre du développement de notre village. Compte tenu de son développement urbain suite à la création de la ZAC Les Terrasses d’Eulalie ainsi que la ZAC Sainte Catherine et des perspectives démographiques, la commune doit augmenter les capacités d’accueil de son groupe scolaire primaire, maternel et élémentaire. Plus précisément, pour l’école élémentaire, l’agrandissement est composé de deux classes supplémentaires, une réserve, des sanitaires et un restaurant. Au niveau de l’école maternelle, l’agrandissement est composé d’une classe supplémentaire, une réserve, des sanitaires, une salle d’activités périscolaires et d’une cantine. Cela permettra aux élèves de ne plus sortir le temps du péri-midi. Pour ce faire, la commune avait préempté en 2016 le terrain jouxtant l’école élémentaire pour un montant de 350 000 € et instauré un emplacement réservé au PLU sur le terrain de 1000 m² situé à l’arrière de l’école Maternelle. C’est le projet phare de notre mandat, avec un investissement de près de 2 millions d’euros ».

projet nouvelle ecole élémentaire ©ville de montblanc

Pouvez-vous évoquer la gestion des dépenses de la ville ?

Claude Allingri : « La recherche rigoureuse et permanente de subventions et autres financements nous permet de nous projeter vers l’avenir sereinement. L’état de nos finances nous autorise un niveau élevé d’investissement pour développer et améliorer les équipements au service de la population. Bien entendu, cette année encore et contrairement à certaines communes nous n’augmenterons pas nos taux d’imposition, inchangés depuis 2009. Sur tous les projets évoqués, nous avons reçu de nombreuses aides, avec pour les plus importantes, les fonds de concours de l’Agglomération Béziers Méditerranée, qui viennent abonder à 50% sur nos projets. Nous avons aussi des aides de la région, du département, et de l’État ».

claude allingri

« Regarder plus loin pour notre avenir et mettre en place des moyens et des actions pour vivre ensemble en toute liberté… » conclu Claude Allingri.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.