Montpellier : attention aux bouchons quai du Pirée le 27 février !

À l’occasion de la troisième édition des Dimanches de respiration, la circulation risque d’être considérablement ralentie.

Attention Montpelliérains, le 27 février prochain, le quai du Pirée sera inaccessible entre la place Jean-Bene et la rue de Rhodes. Entre 2h00 et 20h00, cette interdiction s’appliquera à la circulation mobile et au stationnement. Face à cette mesure exceptionnelle, un dispositif d’information est organisé afin de prévenir les riverains.

Plan de circulation avenue du Pirée

La solution : les transports en commun

Plusieurs solutions s’offrent aux Montpelliérains. Les habitués du tramway pourront emprunter les lignes 1 et 4 pour rejoindre l’évènement. Les participants pourront descendre aux stations Place de l’Europe et Rives du Lez pour la ligne 1 ou Place de l’Europe, Rives du Lez et Pompignane pour la ligne 4. S’ils décident de prendre la voiture, ils pourront stationner au parking Place de l’Europe.

La troisième édition des Dimanches de respiration

Après l’avenue de la Liberté et le boulevard de Strasbourg, la troisième édition des Dimanches de respiration instaurés par la Ville de Montpellier concernera l’avenue du Pirée. Elle se déroulera le 27 février de 10h à 17h, sur l’avenue du Pirée entre la place Jean-Bene et la rue de Rhodes. Elle permettra aux habitants d’échanger et de se retrouver entre eux, mais aussi de participer à des animations sportives et ludiques au bord de l’eau, entre terre et Lez.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.