Montpellier, Béziers, éducation : un appel à la mobilisation générale des AESH le 5 avril

Depuis un an, les mobilisations des AESH rassemblent des cortèges partout en France démontrant que la colère ne diminue pas. Un nouvel appel à la grève a été lancé pour le mardi 5 avril.

© Chris Slupski

Les AESH,  accompagnants d’élèves en situation de handicap, contribuent à la réussite de la scolarisation des élèves en situation de handicap, mais ne sont pas reconnus à leur juste valeur, estime l’intersyndicale réunissant le FSU, CGT, SUD-Solidaires et SNALC.

Journée de grève nationale

Le mardi 5 avril, l’intersyndicale appelle les AESH à une journée de grève nationale et de mobilisation dans les départements et académies afin de demander une augmentation des rémunérations de l’ensemble des AESH. Les assemblées générales seront l’occasion de débattre afin de renforcer la mobilisation des participants et de faire porter les revendications.

De nombreuses revendications

Dénonçant les conditions de travail et un manque d’écoute, les AESH souhaitent faire passer un message au ministère. Ils dénoncent leur précarité due à un salaire insuffisant et à des temps de travail incomplets qui les obligent à cumuler plusieurs emplois. De plus, les PIAL (Les pôles inclusifs d’accompagnement localisés) détériorent leurs conditions de travail. Une politique du chiffre selon eux qui va au détriment de la santé mentale et physique, aboutissant à de nombreuses démissions. Leur métier perd du sens et manque de reconnaissance par l’institution, notamment à cause du saupoudrage de l’accompagnement des élèves, dénonce l’intersyndicale.

Des changements réclamés

Le 8 mars, lors de la journée de lutte pour les droits des femmes, il a été rappelé que 92 % des AESH sont des femmes. Ne possédant pas un statut reconnu, la précarité dans ce milieu favorise les inégalités salariales et entraîne par conséquent une dépendance financière.

L’intersyndicale réunissant le FSU, CGT, SUD-Solidaires et SNALC demande donc une augmentation salariale de l’ensemble des AESH. Elle souhaite également qu’on mette fin aux PIAL et à la politique de mutualisation des moyens. Elle demande la création d’un statut reconnu par la fonction publique. Enfin, elle demande que l’on permette l’accès à des formations qualifiantes afin de recruter davantage d’AESH, ce qui permettrait à tous les élèves en situation de handicap de bénéficier d’un accompagnement à la hauteur de leurs besoins.

Informations pratiques

À Montpellier, les manifestants sont attendus à 12h30 avec un départ place de la Comédie et à 13h15 un rassemblement est prévu devant le rectorat situé 31 rue de l’Université.
À Béziers, un rassemblement aura lieu à 12h30 sur la place David d’Angers et une assemblée générale se tiendra à 14h à la Bourse du travail située 57 boulevard Frédéric-Mistral.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.