Montpellier : la course des 20km de Montpellier revient avec son lot de surprises

Le 28 novembre prochain, Montpellier va accueillir la 37e édition de la course caritative des 20km de Montpellier.

Pour l’occasion, près de 1700 participants devraient faire le déplacement et 300 bénévoles seront mobilisés tout au long de la journée pour assurer la meilleure expérience à tous les sportifs.

Une course historique

Les sportifs intéressés ont accès à trois épreuves différentes :

  • une course de 20 km en individuel
  • une course par équipe (minimum 4 personnes, maximum 25)
  • une course en relais de 2 x 10 km

Pour s’inscrire, il leur suffit de sélectionner l’épreuve de leur choix et de suivre le lien suivant : https://www.20kmdemontpellier.com/sinscrire-aux-epreuves/

Afin de valider leur participation, ils devront verser des frais d’inscription allant de 17 à 25€. Comme chaque année, le montant perçu sera reversé au Handisport. Lors de l’édition 2019, le Lions Club Montpellier Languedoc, organisateur de l’événement, avait réuni 6 000 €, un don qui porte sa contribution à 22 000€ sur trois ans.

Les nouveautés de la 37e édition

Cette année, l’un des grands changements de la course solidaire est son point de départ. En effet, le dimanche 28 novembre, les coureurs prendront le départ de la place du Peyrou et les marcheurs démarreront au niveau de l’Arc de triomphe.

Le second est une belle surprise ! Le concessionnaire Kia, partenaire de la course depuis plusieurs années, va mettre une voiture (modèle Picanto) en jeu lors d’un tirage au sort.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.