MONTPELLIER - La France Insoumise distribue des pommes bios et des crayons sans marque

La France Insoumise distribue des pommes bios et des crayons sans marque pour défendre…

La France Insoumise distribue des pommes bios et des crayons sans marque pour défendre une autre vision de l’école et de l’alimentation scolaire.

Dans sa volonté de toujours plus de proximité et de pédagogie, la France Insoumise à Montpellier a décidé de mettre en œuvre une série d’actions originales avec pour but de matérialiser les propositions faites par Jean-Luc Mélenchon dans son programme L’avenir en commun.

Juste avant les vacances de Pâques, jeudi et vendredi soir à la sortie des classes des écoles de la ville, les insoumis-e-s sont allés à la rencontre des parents des petit-e-s montpelliérain-e-s, qui sont les générations futures pour lesquelles les adultes doivent avoir la plus grande bienveillance, pour leur décliner une autre vision de l’école et des nécessaires aménagements à réaliser pour permettre l’épanouissement et le développement des enfants dans les institutions scolaires.

Les militant-e-s de la France Insoumise ont procédé à une distribution de pommes bio et de crayons de couleur sans marque pour illustrer leur engagement dans la défense de la gratuité réelle de l'éducation publique, y compris des cantines, des transports et des activités périscolaires, notamment en fournissant gratuitement aux élèves les manuels scolaires, ainsi que des fournitures sans marque, pour assurer une réelle égalité des conditions entre élèves et lutter contre l'intrusion marchande à l'école.

Accompagnés de leur candidate aux élections législatives sur la 2ème circonscription héraultaise, Muriel Ressiguier, les insoumis considérant que le repas pris à l’école revêt une importance majeure pour les plus modestes et encore plus pour les plus petits (équilibre, quantité, qualité…) et qu’il est primordial que les acteurs publics proposent une alimentation de qualité dans ce cadre, ils ont réaffirmé aux premiers concernés leur volonté de privilégier systématiquement les circuits courts et les productions locales dans la commande publique (alimentation, fournitures, etc.) et de les rendre obligatoires pour les cantines scolaires, et plus particulièrement en usant des produits issus de l’agriculture biologique.

Par le biais de cette action, la France Insoumise a souhaité également marquer son refus de voir en France une école fermée par jour depuis dix ans et 22 000 journées de classe perdues en 2015-2016, faute de professeurs remplaçants en nombre suffisant.

Si le but des libéraux est de créer un marché de l'éducation en sabordant l'éducation publique, laïque et gratuite, la France Insoumise rappelle que l'éducation n'est pas une marchandise, qu’elle est la principale richesse du peuple et du pays et qu’il est temps de réparer les dégâts !

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.