Montpellier, Mo.Co : "SOL", les artistes locaux en liberté à la Panacée

Reportage

Résultant de la visite d'une centaine d'ateliers d'artistes résidant dans un rayon de 100 kilomètres de Montpellier, la biennale SOL donne un panorama de la création contemporaine locale. Elle est visible au MOCO/Panacée jusqu'au 9 janvier 2022.

L’adjectif “local” n’a ici rien de péjoratif, quand on visite l’exposition SOL ! La biennale du territoire : #1 Un pas de côté. Avec ses 31 artistes triés sur le volet et des œuvres importantes présentées dont la moitié produites pour l’exposition, cette première biennale est une belle mouture.

Elle a été pensée pour “refléter le territoire et la scène artistique locale” et se montrer “intergénérationnelle, inclusive, aimant à explorer les lisières (…) et généreuse”. Basée sur la notion de “décentrement” elle repose sur des visites d’ateliers et des rencontres d’artistes de Sète à Alès et de Nîmes à Béziers. Sur les 300 artistes reconnus que compte notre territoire, 31 ont été sélectionnés pour cette première biennale qui n’hésite pas à mêler les styles et pratiques.

L’exposition déroule trois thématiques : le lien à l’Histoire avec la section “Nous sommes tous des légendes”, la relation à la société avec “Bisous baston”, et la proximité avec la nature à travers la section “Symbiose et totems”.

“Nous sommes tous des légendes”

Art et histoire se confrontent et se marient dans la section “Nous sommes tous des légendes” où des tableaux de Carmelo Zagari font face à une installation du Montpelliérain Mohamed Lekleti

carmelo zagari © Pauline Rosen Cros
Vue de tableaux de Carmelo Zagari – SOL ! La biennale du territoire au MOCO Panacée © Pauline Rosen Cros
lekleti © Pauline Rosen Cros
Mohamed Lekleti “Ils ont cette raison qui te semble démence”, 2021 – SOL ! La biennale du territoire au MOCO Panacée © Pauline Rosen Cros

On a plaisir à retrouver les œuvres mystico-pop de la Sétoise Elisa Fantozzi.

elisa fantozzi
Elisa Fantozzi – SOL ! La biennale du territoire au MOCO Panacée © Pauline Rosen Cros

On apprécie la Mythologie du passé, du présent et du futur de la ville de Sète réalisée par le Sétois Aldo Biascamano. Et l’on se régale avec le Road-movie péplum : deux sirènes chez les Argonautes de Becquemin & Sagot.

peplum
“Road-movie peplum ; deux sirènes chez les Argonautes”, 2018 – 2021 – SOL ! La biennale du territoire au MOCO Panacée © Pauline Rosen Cros

“Bisous baston”

On est ravi de découvrir sur place qu’une partie de l’expression favorite “bisoucœurcâlinbaston” de la plasticienne montpelliéraine Aurélie Piau a inspiré le titre de la deuxième section de l’exposition. La baston, autrement dit la violence, est évoquée en premier lieu par l’accumulation de douilles de grenades signée Guillaume Poulain (ZADs, 2021).

guillaume poulain
Guillaume Poulain, “ZADs”, 2021 – SOL ! La biennale du territoire au MOCO Panacée © Pauline Rosen Cros

Plus loin, Aurélie Piau signe une excellente installation intitulée Roger love in prolo.

aurelie piau
Aurélie Piau, “Roger love in prolo”, SOL biennale du territoire au MOCO Panacée © Pauline Rosen Cros

Gros coup de gueule artistique contre le discours des extrêmes, des racistes ou encore des machos, l’œuvre Dehors les d’Anne-Lise Coste délivre son message de façon on ne peut plus claire.

Anne Lise Coste – DEHORS LES 2019 – SOL La biennale du territoire au MOCO Panacée © Pauline Rosen Cros
Anne Lise Coste, “Dehors les”, 2019 – SOL La biennale du territoire au MOCO Panacée © Pauline Rosen Cros

Installation saisissante, les Armes et Canons de table de Daniel Dezeuze contrastent de façon saisissante avec les peintures aux couleurs pop d’Anne-Lise Coste, et font frissonner quand on voit, tout près le Tapis de jeux de Marie Havel. Quand violence et enfance sont confrontées…

Daniel Dezeuze, Sol-biennale du territoire-MoCo Panacee @ Pauline Rosen Cros
Daniel Dezeuze, Sol-biennale du territoire-MoCo Panacee @ Pauline Rosen Cros

“Symbiose et totems”

Très foisonnante d’œuvres, la salle vouée aux Symbioses et totems crée une mythologie qui lui est propre, créant des dialogues entre des œuvres d’Audrey Martin et d’Annie Pons, des créations en équilibre de Joëlle Gay, des objets du Nîmois Claude Viallat, les Mythologies intérieures et les gants délicats de Lise Chevalier…

La salle
La salle “Symbioses et totems”, SOL -biennale du territoire – MoCo Panacee © Pauline Rosen Cros

Les artistes suivants ont participé à cette première édition de SOL ! La biennale du territoire : Becquemin & Sagot •Aldo Biascamano • Fabien Boitard • Elsa Bres • Charlotte Caragliu • Julien Cassignol • Lise Chevalier • Anne-Lise Coste • Agathe David • Daniel Dezeuze • Elisa Fantozzi • Margaux Fontaine • Adrien Fregosi • Pablo Garcia • Joëlle Gay • Marie Havel • Gérard Lattier • Mohamed Lekleti • Emilie Losch • Audrey Martin • Ganaëlle Maury • Clément Philippe • Aurélie Piau • Anne Pons • Guillaume Poulain • Pierre Tilman • Natsuko Uchino • Pierre Unal-Brunet • Gaétan Vaguelsy • Claude Viallat • Carmelo Zagari.

La Panacée/MoCO, 14 rue de l’Ecole de Pharmacie – Montpellier

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.