Montpellier : poignant "Chemin de Croix" de Combas et Kijno à l’Espace Bagouet

En pénétrant l’Espace Bagouet, les visiteurs sont saisis par un instant de grâce en…

En pénétrant l’Espace Bagouet, les visiteurs sont saisis par un instant de grâce en découvrant, dans une atmosphère de quasi recueillement, les Quatorze Stations du Chemin de Croix réalisé par Ladislas Kijno et Robert Combas entre 2003 et 2005. Vivement éclairée dans un espace laissé volontairement un peu sombre, chaque œuvre produit une forte impression. Nées du mariage de l’abstraction d’après-guerre de Ladislas Kijno et de la figuration libre de Robert Combas, les Quatorze Stations livrent, dans le sang et les sécrétions, une Passion du Christ saisissante.

Une explosion de sécrétions sur fond de cosmos originel

L’exposition est habitée et solennelle. D’abord du fait de son sujet, la Passion du Christ, et en second lieu parce qu’elle témoigne de l’accord pictural entre deux représentants de mouvements picturaux a priori diamétralement opposés : l’abstrait Ladislas Kijno, qui avait représenté la France à la Biennale de Venise en 1980, et le génie Robert Combas, fondateur avec d’autres peintres de la figuration libre. Combas considérait Kijno comme son père spirituel, son frère, son ami. Alors que celui-ci était encore en vie, ils ont uni leurs talents pour réaliser cette œuvre, « qui deviendrait marquante pour l’histoire de l’art du XXIe siècle », selon Numa Hambursin, commissaire de l’exposition. Pour Michel Onfray, Kijno, connu pour son activisme et, en art, pour son travail en marron doré avec les papiers froissés et à la bombe, a peint le cosmos, puis Combas a écrit l’histoire -dessus. Ce chef-d’œuvre a été prêté par la Ville de Lille, auquel il a été légué par la veuve de Kijno. L’association du maître de la matière Kijno avec le maître du récit, Combas, produit un saisissement qui n’échappera pas aux visiteurs. Dans ce Chemin de Croix, les muscles sont tendus, les crachats des soldats giclent sur le Christ, le sang s’écoule, les chairs sont torturées, les larmes de la Vierge coulent. L’ultra-violence est omniprésente, dans des tableaux pourtant -poétiques. Et la sainteté émerge.

Virginie MOREAU

> Espace Dominique Bagouet – Esplanade Charles-de-Gaulle – 34000 Montpellier – Tel. : 04 67 63 42 78.

> L’exposition « Le Chemin de Croix » est visible jusqu’au 7 septembre 2014, du mardi au dimanche, de 11h à 13h et de 14h à 19h.

> Visites hebdomadaires le mercredi à 16h.

> Pour les visites de groupes, il est impératif de réserver au 04 67 66 88 91 ou par courriel à : visites@ville-montpellier.fr.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.