Moustique tigre : la chasse a commencé !

Véritable fléau de nos jardins, le moustique tigre est porteur de maladies, donc potentiellement dangereux. Des mesures s'imposent pour éviter sa prolifération.

A quoi ressemble le moustique tigre ?

Le moustique tigre est plus petit qu’un moustique “classique”. Contrairement au moustique habituel, qui est de couleur marron, le moustique tigre est noir et couvert de rayures blanches sur le corps et les pattes. En l’observant bien attentivement, on remarque une ligne blanche sur le dessus de sa tête.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), chargée de l’évaluation des risques dans les domaines de la santé humaine, animale et végétale, rappelle que le moustique tigre pique plutôt le jour.

Porteur de virus, il est très présent en Occitanie

La lutte contre la propagation du moustique tigre en Occitanie est un enjeu capital, non seulement parce que les piqûres qu’il provoque sont désagréables, mais surtout parce qu’il peut transmettre plusieurs virus lourds à traiter et aux effets durables, comme le chikungunya, la dengue ou zika. Selon l’Agence Régionale de Santé, “en Occitanie, 1 480 communes sur les 4 454 communes que comporte la région (33 %) sont colonisées, ce qui représente 83 % de la population régionale, soit près de 5 millions d’habitants”

Infographie de l'infestation au moustique tigre en France.

Période d’activité

Le moustique tigre sévit dans notre région et plus largement en métropole de mai à fin novembre. C’est pourquoi chaque année, un dispositif de surveillance renforcée est mis en œuvre par les autorités sanitaires et leurs partenaires du 1er mai au 30 novembre. 

Comment agir contre le moustique tigre dans son jardin ?

Diverses précautions doivent être prises quand on possède un jardin ou même simplement un balcon. Vous êtes seul en capacité de restreindre le développement du moustique tigre et de ses larves sur votre propriété, et vous en retirerez immédiatement des bénéfices pour vous-même et votre famille. En effet, on sait que le moustique tigre se déplace dans une zone de 30 mètres à 150 mètres autour de son lieu de naissance. Vous avez donc tout intérêt à effectuer quelques gestes simples, particulièrement efficaces contre ce type de moustique.

Videz une fois par semaine tous les réceptacles contenant des eaux dormantes

Qu’il s’agisse de coupelles, de cache-pots de fleurs, de gamelles d’eau destinées aux animaux domestiques ou du jardin, de pieds de parasols, de décorations de jardin pouvant contenir de l’eau stagnante, tout doit être vidé ! Idem pour les bâches de jardin et de piscines. Les seaux, arrosoirs et bidons doivent être entreposés de façon à ce que l’eau ne puisse pas y stagner.

Rangez vos ustensiles à l’abri de la pluie

Les jouets d’enfants, seaux, arrosoirs, pneumatiques, outils de jardinage doivent être stockés au sec, afin que les moustiques tigres ne puissent pas y nicher.

Entretenez vos points d’eau

Ne laissez pas à l’abandon vos bassins d’agrément, sinon ils seront infestés de moustiques tigres. Au besoin, installez-y des poissons. Surveillez vos pompes de relevage. Nettoyez vos regards et bornes d’arrosage. Enfin, pensez à mettre du chlore dans votre piscine.

Mettez des moustiquaires sur vos zones humides

Pensez à protéger votre récupérateur d’eau de pluie par une moustiquaire pour éviter toute prolifération dans l’eau stagnante ; idem pour vos fûts d’eau dormante ou tous les récipients contenant de l’eau.

Facilitez les écoulements d’eau

Sachant que le moustique tigre adore l’eau stagnante, n’oubliez pas de nettoyer vos gouttières et chéneaux, les rigoles, les siphons de fontaines et autres dispositifs du même genre.

Vérifiez vos terrasses et toitures

Dernier geste un peu contraignant : veillez à vérifier si de l’eau ne stagne pas sous votre terrasse en bois, ou sur votre toiture.

Où en est la transmission des virus par le moustique tigre en Occitanie ? 

Malgré les mesures sanitaires, la transmission du virus est comparable aux années précédentes. En Occitanie, en 2020, 128 cas d’arboviroses importées (voyageurs) ont été signalés ; 3 cas autochtones de dengue ont été rapportés dans le Gard et l’Hérault par des personnes ayant contracté la maladie sans avoir voyagé en zone contaminée. Ces signalements ont donné lieu à 172 enquêtes autour des lieux fréquentés par les personnes touchées. 125 traitements ont été effectués autour des lieux fréquentés par les personnes infectées où la présence de moustique tigre était confirmée. 

Malgré les restrictions liées au confinement, cette année est comparable à l’année précédente en termes de contaminations. Les départements qui totalisent le plus d’interventions sont : le Gard, la Haute Garonne et l’Hérault avec 123 enquêtes et 105 traitements.

Pour savoir si votre commune est colonisée, rendez-vous sur le site de signalement en cliquant ICI

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. Depuis 2012 les moustiques ont envahi une bonne partie de la France, notamment les moustique tigres…
    La seule solution à ce stade, c’est d’utiliser des pièges pour limiter leur propagation. Perso j’utilise un piege de la marque Biogents qui est redoutable.
    Trouvé sur ce comparatif des pieges moustiques les plus efficaces : https://www.protecthome.fr/comparatif-piege-anti-moustique/

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.