NEZIGNAN L'EVEQUE - Le projet Street art se poursuit à l'école Georges Brassens

En ce début d’année 2021, le projet Street art mené par la municipalité en…

En ce début d’année 2021, le projet Street art mené par la municipalité en collaboration avec l’association Line up se poursuit au sein de l’école Georges Brassens.

Nous sommes fiers d’accueillir cette semaine l’artiste Maye, internationalement reconnu qui interviendra sur le mur extérieur de l’école et sur le sol de la cour.

En effet, il a réalisé de nombreuses fresques en France notamment à Paris, Sète, et Biarritz, et à l’étranger, en Afrique du Sud, au Portugal …

Pour cette troisième partie, La municipalité souhaite faire découvrir l’art urbain, en particulier aux enfants de l’école Georges Brassens et créer du lien avec les fresques déjà réalisées. La couleur sera cette fois aussi privilégiée afin d’apporter de la joie et du dynamisme.

Nous souhaitons aussi amener l’idée que la culture peut revêtir une dimension ludique.

Maye est un artiste engagé, autodidacte de formation qui travaille sur le mur et la toile de manière complémentaire. Il a la volonté de faire passer des messages avec des personnages longilignes, souples et courbés. Ces hommes et ces femmes sont habituellement composés d’éléments naturels et artificiels à l’image de leur environnement.

Hier matin, il est allé à la rencontre des enfants de l’école et de leurs professeurs ainsi qu’à la rencontre des Nézignanais afin de s’imprégner des lieux et de notre histoire.

Nous vous donnons rendez-vous en fin de semaine pour admirer le résultat !

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.