Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Notaires, Me Frédéric Duforest : « Une AG particulière à la cathédrale de Maguelone »

L’assemblée générale de la Chambre des Notaires de l’Hérault aura lieu le 10 septembre prochain à la Cathédrale de Villeneuve-lès-Maguelone. Rencontre avec Frédéric Duforets, président de la Chambre des Notaires de l'Hérault

Sur les 296 notaires que compte la Chambre, 250 à 260 devraient être présents. Le port du masque est préconisé à l’extérieur comme à l’intérieur, même si les mesures sanitaires de distanciation sont parfaitement respectées. 27 nouveaux entrants dans la profession prêteront serment à cette occasion. Sur les recommandations de la préfecture, la soirée conviviale au Carré Mer qui devait suivre a été annulée.

L’approbation du budget donnera lieu cette année à une particularité : une baisse des cotisations de 20 %, qui devrait être également engagée au niveau national par le CSN pour soulager financièrement les notaires. Plusieurs personnalités interviendront en marge de l’assemblée statutaire.

Le docteur Azéma, président des Compagnons de Maguelone, et M. Durand, directeur du tout proche Institut Saint- Pierre (Palavas), évoqueront l’histoire et les perspectives de leurs établissements respectifs. Le préfet de l’Hérault, pressenti pour clore l’AG, ne pourra être là, réserve pour les élections sénatoriales oblige. La Chambre a fait appel au quatuor à cordes dirigé par le violoniste Alexandre Benderski, grand prix du conservatoire de Kiev, personnalité bien connue à Montpellier pour sa participation à l’Orchestre de Chambre du Languedoc avec sa formation Les Solistes de Moscou Montpellier. Le musicien participe à la direction artistique du festival de musique 100 % classique qui se tiendra à La Grande-Motte, les 18, 19, 25 et 26 septembre prochains.

Nouveau président, nouveau bureau

Sauf surprise de dernière minute, c’est Me Gilles Gayrault (Pignan), actuel vice-président, qui succédera à Me Duforets à la présidence de la Chambre, et un nouveau bureau sera élu. « Mon mandat aura exceptionnellement duré un an et demi, à cause de la crise du Covid. Crise qui a fait décaler notre assemblée statutaire, prévue initialement en mai comme chaque année. Le futur président assurera également un mandat d’un an et demi pour retrouver notre rythme annuel en mai 2022. Nous travaillons activement ensemble depuis le début de la crise, en binôme, pour réorganiser au mieux les agendas et assurer l’accompagnement de la profession dans les meilleures conditions. »

Les effets du Covid

Heureusement, le Covid n’a que très peu touché le personnel des…

Article paru dans son intégralité dans notre édition Print du jeudi 3 septembre 2020 n°3323 – Egalement disponible en ligne (service Abonnement numérique online)


Me DUFOREST copie752
© Daniel Croci, HJE 2020

… des offices de l’Hérault. Deux à trois cas seulement signalés, et qui ont immédiatement opté pour une mise en quatorzaine volontariste. « Il résulte toutefois de cette période complexe beaucoup de stress, notamment chez nos collaborateurs. Les notaires, en chefs d’entreprise et comme tous les chefs d’entreprise, ont dû faire face à cette situation inédite. La Chambre a d’ailleurs mis en place une assistance psychologique pour nos confrères, consoeurs et collaborateurs (N° Vert : 08 05 03 99 04). » Une dizaine de personnes ont sollicité la cellule depuis le début de la crise sanitaire. Quant à la situation financière : « il y a des difficultés qui pointent, c’est vrai. A la fois pour des études historiques dont les charges incompressibles pèsent trop lourdement, et pour les nouveaux entrants qui n’ont pas encore créé une clientèle suffisante.

Nous souhaitons maintenir la qualité de service, mais certaines études seront amenées pour leur survie à faire des choix, et peut-être à remettre à plus tard des actes non prioritaires et non urgents. Nous rencontrons parallèlement des difficultés dans le recrutement de personnes qualifiées pour nos études : environ 200 emplois sur l’Hérault. Le télétravail est d’ailleurs complexe à mettre en oeuvre dans notre profession. Pour un dossier, 5 à 6 personnes interviennent – standard, clerc, collaborateurs, comptabilité, back office administratif pour les formalités… Le télétravail est bien sûr possible pour certains de ces postes – nous disposons d’un système informatique parfaitement sécurisé – mais pas sur l’ensemble de la chaîne ».

Rebond immobilier

Frédéric Duforest indique : « La reprise post-confinement a été exceptionnellement forte. Nos notaires ont d’ailleurs du mal à gérer ce pic d’activité. Une nouvelle demande vers des biens à la campagne a émergé, confortée par le télétravail, un réflexe qualité de vie… ou encore des personnes d’un certain âge qui ont préféré anticiper la transmission de leur patrimoine. Mais avec la reprise de la pandémie, les gens vont peut-être se tourner vers l’épargne. Nous naviguons à vue. Les chiffres de l’immobilier seront rendus publics le 15 septembre prochain à la fois à Montpellier et à Béziers, à l’occasion de notre événement annuel ». La chambre des notaires participera au Salon de l’immobilier de Montpellier du 25 au 27 septembre et à la Place créative organisée le 11 décembre au Corum de Montpellier.

Nouvelle vague de notaires

« Une nouvelle vague de tirages au sort est en cours, prévient Me Duforets, mais cette fois c’est exceptionnellement long, en raison du Covid mais aussi des décisions plus lentes à prendre par les tirés au sort, en cette période incertaine. Il faut savoir que ces tirages se font en cascade. Tant que le premier tirage n’a pas été accepté et validé par l’heureux bénéficiaire, on ne lance pas le deuxième tirage, et ainsi de suite… ». Une douzaine de postes devraient être créés dans l’Hérault.

Bilan et impressions de fin de mandat

Le président de la chambre analyse : « La présidence d’une Chambre comme la nôtre est une expérience riche humainement et professionnellement, qui m’a permis de dépasser mes limites et mes fonctions habituelles – comme lors de mon premier discours devant un large public. Avec, je dois dire, une certaine liberté de parole que porte ma fonction notamment vis-à-vis du monde politique et judiciaire (hors parquet), bien sûr tant que c’est conforme aux valeurs du notariat. C’est aussi une fierté que de représenter la profession et participer à son évolution.

Mais cela demande beaucoup de temps et d’investissement personnel. C’est une grosse charge de travail, bien supérieure à ce que je pouvais imaginer, et bien sûr au détriment de l’investissement personnel au sein de l’étude. Par leur disponibilité et leur sens de la fonction, mes associés et collaborateurs ont parfaitement compensé ce manque de disponibilité. Mais j’ai hâte de revenir à mon métier, au contact et à l’échange avec la clientèle, et de me consacrer entièrement au développement de mon étude ».


3323 1
Me Duforest, entouré de l’équipe administrative de la Chambre départementale des notaires de l’Hérault © Virginie Moreau, HJE 2020

 

Une nouvelle arrivée au secrétariat de la Chambre

L’équipe administrative de la Chambre des Notaires de l’Hérault s’étoffe. Aux côtés de Mme Corinne Lanotte, la secrétaire générale de la chambre, et d’Edwige Burckbuchler secrétaire administrative, officie désormais Valérie Demuyt, nouvelle secrétaire administrative. Une arrivée quelque peu perturbée : en effet, la Chambre fait peau neuve et réalise actuellement des travaux de rénovation pour permettre un meilleur accueil du public et de la profession. La section administrative a dû déménager temporairement ses bureaux le temps des travaux.


Disparition de Me Jean-Marc Rasigade

notaire jean marc rasigadeLa compagnie des notaires de l’Hérault est endeuillée par le départ, le 21 août dernier, de son confrère Jean-Marc Rasigade, qui avait été nommé notaire à Pézenas, sa commune de naissance, le 15 mai 1984. Depuis cette date et jusqu’en 2016, il a exercé sa mission pendant trente-deux années au service des concitoyens et de la profession, a rappelé Me Duforets lors des obsèques en l’église de Caux. Rapporteur de la Chambre des Notaires de l’Hérault de 1994 à 1997, puis premier syndic de la Chambre des Notaires de 2002 à 2003 et président de la Chambre des Notaires de l’Hérault de 2003 à 2004, il a également été rapporteur du Conseil régional des Notaires de 2005 à 2009. Il était aussi un membre important et apprécié de l’Association des Notaires de l’Arrondissement de Béziers, l’ANAB, dont il fut le président en 1994. Le titre de Notaire Honoraire lui avait été conféré par le Procureur général près la cour d’appel de Montpellier le 21 mai 2019. La direction de l’Hérault Juridique & Economique adresse ses plus sincères condoléances à son fils Arnaud, également notaire et actuel président du Conseil régional de la profession, ainsi qu’à sa famille.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.