Occitanie : avec Ecozoom, l’Ordre régional des experts-comptables évalue la santé des entreprises

Hérault Tribune Pro

Lors de la soirée Ecozoom du 9 septembre dernier, le Conseil régional de l’ordre des experts- comptables Occitanie a dévoilé son baromètre Image PME, établi avec l’Observatoire de la profession comptable. Cet outil dresse un bilan de l’état de santé ­économique des TPE et PME du territoire au second trimestre 2021.

Résilience malgré un contexte difficile

Lors de la soirée Ecozoom, Freddy Nicolas, président du Conseil régional de l’ordre des experts-comptables d’Occitanie, a tenu à souligner la résilience des chefs d’entreprise occitans, qui ont tenu le choc de la crise sanitaire sans licencier. « Ils ont su s’adapter avec agilité, trouver des solutions pragmatiques pour préserver leurs entreprises, accompagnés par les aides de l’Etat et des collectivités et par les conseils de leur expert-comptable ». « Le quoi qu’il en coûte a permis d’éviter des catastrophes », estime Freddy Nicolas, rappelant que « les experts-comptables ont été sur tous les fronts, aux côtés des chefs d’entreprise, dès le premier confinement pour les aider à mettre en place l’activité partielle, remplir les dossiers pour le fonds de solidarité et pour obtenir les aides de BPI France, de la Région et le PGE. Il a fallu détricoter les textes mouvants et écouter les chefs d’entreprise, dont nous sommes les interlocuteurs privilégiés ».

Image PME rappelle que « le 2e trimestre 2021 a été marqué par la poursuite des mesures prophylactiques et notamment le 3e confinement ». Le baromètre note que : « Les TPE-PME occitanes ont néanmoins enregistré un deuxième trimestre consécutif de croissance, avec une hausse de chiffre d’affaires (CA) de 23 % par rapport au 2e trimestre 2020. Cette augmentation importante s’explique par le décrochage de l’ICA (indice de chiffre d’affaires) un an plus tôt en raison du 1er confinement. Ainsi, si l’on compare les résultats de 2021 à ceux de 2019, c’est-à-dire avant la crise, les TPE-PME d’Occitanie ont vu leur CA se réduire de 0,6 %. De la même manière, si l’indice de chiffre d’affaires cumulé (ICAC) révèle une hausse d’activité de 15,1 % par rapport au 1er semestre2020, l’augmentation de CA cumulé est de seulement 0,1 % comparativement aux deux premiers trimestres de 2019. Ces résultats moyens masquent cependant des disparités… »

Les TPE-PME de tous les départements occitans ont affiché une hausse de CA cumulé sur le début de l’année notamment car les résultats sont comparés à un 1er semestre 2020 au cours duquel la contraction de l’activité avait été particulièrement importante. Ces hausses sont comprises entre +10,2 % (pour les Hautes-Pyrénées) et +16,8 % (pour le Gard). L’analyse des résultats par rapport à 2019 révèle cependant une situation en demi-teinte. Les entreprises du Tarn-et-Garonne (+3,6 %) et du Gard (+3,2 %) enregistrent les plus fortes progressions d’activité, suivies de celles du Tarn (+2,7 %), du Lot (+2,3 %) et de l’Ariège (+1,9 %). Pour les structures des Pyrénées-Orientales(+0,2 %) et de l’Hérault (+0,1 %) la croissance cumulée du CA par rapport au 1er semestre 2019 est atone. Les autres départements affichent des résultats négatifs : -0,4 % en Aveyron, -0,5 % en Haute-Garonne, -1 % dans l’Aude, -1,1 % dans le Gers et jusqu’à -7,6 % en Lozère et -10,3 % dans les Hautes-­Pyrénées.

Evolution de l’indice d’activité par secteur

Industrie manufacturière

Le rebond des TPE-PME de l’industrie manufacturière, qui avait débuté au 1er trimestre, a continué durant le 2e trimestre 2021 (+24,3 %). En cumulé sur le début de l’année, les entreprises du secteur enregistrent une hausse de CA de 20,1 % par rapport au 1er semestre 2020, liée en partie à la forte chute de l’activité survenue un an plus tôt. À titre de comparaison, la hausse cumulée de l’activité est de 7,2 % par rapport au 1er semestre 2019.

Construction

Les TPE-PME de la construction enregistrent une hausse de CA de 41,2 % au 2e trimestre 2021 et voient ainsi leur activité progresser de 27,1 % sur le 1er semestre par rapport à la même période l’an passé. Si ce résultat doit être nuancé en raison de la perte d’activité particulièrement importante du 2e trimestre 2020, l’analyse des résultats par rapport à 2019 révèle tout de même une croissance de 9,8 % au 2e trimestre 2021 comparativement au même trimestre deux ans plus tôt.

construction

Travaux de maçonnerie générale et gros œuvre de bâtiment

Les TPE-PME régionales de la ­maçonnerie affichent un ­troisième trimestre consécutif de croissance. Elles ont vu leur activité progresser de 39,6 % sur le 2e trimestre 2021 et atteignent ainsi +26,1 % de hausse cumulée de CA sur les deux premiers trimestres de 2021. Elles bénéficiaient toutefois d’un effet de base particulièrement favorable. Par rapport au 2e trimestre 2019, la croissance des entreprises du secteur s’élève à 8,1 %.

Commerce

Malgré un troisième confinement et l’impossibilité pour certains commerces d’accueillir des clients, les commerces affichent de nouveau un trimestre de croissance (+15,9 %). En cumulé sur la première moitié de l’année, elles enregistrent ainsi une augmentation de CA de 16,6 % par rapport à la même période en 2020, au cours de laquelle la baisse d’activité avait été notable. Les TPE-PME du commerce réussissent même à afficher une hausse cumulée d’activité de 7,4 % par rapport au 1er semestre 2019, même si celle-ci ne bénéficie pas à tous les sous-secteurs du ­commerce.

Un commerce d'habillement

Transports et entreposage

Les entreprises des transports et de l’entreposage ont connu une croissance de 25,3 % au 2e trimestre 2021 après un 1er trimestre également positif (+15,1 % en cumulé depuis le début d’année). Elles bénéficiaient cependant d’un effet de base particulièrement favorable, l’activité ayant chuté un an auparavant. À titre de comparaison, le CA a progressé de 0,8 % par rapport au 2e trimestre 2019.

Hébergement et restauration

Les TPE-PME de l’hébergement-restauration ont vu leur activité progresser (+46,1 % sur le trimestre mais baisse de 19,7 % en cumulé depuis le début d’année) après 5 trimestres consécutifs de recul. Cette performance est toutefois en trompe l’œil compte tenu de la forte contraction de l’activité survenue un an plus tôt. En effet, avec des mesures de restriction toujours en vigueur sur le 2e trimestre 2021, le CA des entreprises du secteur a diminué de 45,5 % par rapport au 2e trimestre 2019.

Restauration traditionnelle

De la même manière, si le chiffre d’affaires des restaurants traditionnels a augmenté de 42,8 % par rapport au 2e trimestre 2020 (mais -35,9 % en cumulé depuis le début d’année), ce n’est pas synonyme de retour à la normale. En effet, par rapport à un niveau d’activité d’avant-crise, le CA des entreprises du secteur a continué de reculer au 2e trimestre 2021 : -50,9 % comparativement au 2e trimestre 2019 et -65,4 % en cumulé sur le premier semestre 2021 par rapport à la même période en 2019.

Une table de restaurant

Restauration rapide

Les entreprises de la restauration rapide ont également vu leur CA progresser (+36,7 % sur le trimestre) après plus d’un an de baisse et ont rattrapé leur retard de croissance du 1er trimestre 2021, l’augmentation cumulée d’activité étant de 10 % par rapport au 1er semestre 2020. Ces performances sont cependant en trompe-l’œil. En effet, comparativement à 2019, l’activité du 2e trimestre 2021 a diminué de 22,8 % et le CA cumulé s’est contracté d’un quart.

Agences immobilières

Les agences immobilières enregistrent un troisième trimestre consécutif de croissance (+29,9 %) et atteignent +22,7 % de hausse cumulée de CA sur les deux premiers trimestres de 2021. Elles bénéficiaient toutefois d’un effet de base particulièrement favorable, la baisse d’activité ayant été forte lors du 2e trimestre 2020. Mais elles ont dépassé le niveau d’avant la crise avec une hausse cumulée de plus de 10 % par rapport au 1er semestre 2019.

coiffeur

Coiffure

Contrairement au 1er confinement, les salons de coiffure ont eu le droit d’ouvrir lors du 3e confinement. Ils affichent ainsi une augmentation d’activité de 32,2 % sur le 2e trimestre 2021 et une hausse cumulée de CA de 23,9 % sur le début de l’année. Toutefois, par rapport à 2019, l’activité a diminué de 8,2 % sur le trimestre et de 6,8 % en cumulé.

Source : Image PME / Observatoire de l’expertise comptable /
Conseil régional de l’ordre des experts-comptables d’Occitanie

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.