Occitanie : Carole Delga, “je renouvelle mon soutien aux amoureux de la bouvine"

Le débat fait rage depuis la parution dans le journal Le Monde d’une tribune appelant à la réforme de la bouvine.

Depuis quelques jours, les élus de l’ex région Languedoc-Roussillon prennent la parole pour partager leur position quant à la nécessité de modifier, ou non, la bouvine. S’ils ne sont pas unanimes, les maires du département de l’Hérault se lancent à cœur perdu dans la discussion, insistant sur le besoin de protéger et poursuivre cette tradition attachée à l’histoire de ce territoire.

Ce lundi 23 janvier, la présidente de la Région Occitanie s’est adressée aux acteurs du monde de la bouvine (fédérations de manadiers, de course camarguaise…), des départements du Gard et de l’Hérault, par courrier. Dans sa lettre, Carole Delga a réaffirmé son “soutien à tous les aficionados amoureux de la bouvine et de la course camarguaise, sur le terrain, dans vos projets ou encore pour la manifestation du 11 février à Montpellier”.

Pour la représentante de la Région Occitanie, pour que cette tradition soit mieux protéger et sauvegarder, la bouvine devrait être inscrite au patrimoine immatériel de l’Unesco. “Je vous confirme mon engagement pour leur inscription au patrimoine culturel immatériel qui devient de plus en plus nécessaire”, confirme-t’elle.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

 

logo hje

 

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.