Petite histoire de Tambourin... par Michel SABATERY

LIBRE EXPRESSION Cette rubrique Libre Expression est la vôtre.  N'hésitez pas à apporter vos contributionsUne…

LIBRE EXPRESSION

LIBRE EXPRESSION

Cette rubrique Libre Expression est la vôtre.  N'hésitez pas à apporter vos contributionsUne seule obligation vos articles doivent êtres signés, argumentés et doivent concerner le territoire Ouest Héraultais.

Vous pouvez réagir en bas d'article ou écrire aux participants en cliquant sur leur nom.


Petite histoire de Tambourin :

En 1970, je suis responsable du club de tambourin de Bessan, que j'ai créé en 1967, avec l'aide de mon ami Ernest COSTE (maire de 1973 à 1977).

J'accompagne deux équipes à Montpellier (sur le terrain des Arceaux qu'un autre maire n'a pas encore transformé en parking payant), pour les finales USEP-UFOLEP des moins de 12 ans et des moins de 14 ans.

En moins de 12 ans, l'équipe adverse arrive avec des joueurs qui ont, pour la plus part, une quinzaine d'années. Je proteste, mais le responsable de l'équipe adverse nie. A l'époque, il n'y a pas de licences avec photo, etc.

La partie commence. Le batteur de l'équipe adverse bat aussi fort qu'un adulte. 15, 30, 45 et premier jeu pour cette équipe ; 15, 30, 45 et 2 jeux ; 15, 30, 45 et 3 jeux … 15, 30, 45 et 6 jeux à 0. La partie va en 7 jeux. 6 jeux 15, 6 jeux 30, 6 jeux 45 pour l'adversaire.

La balle de match va droit sur le tambourin de Gilles CANITROT. Sous le choc, son poignet se tord, mais la balle tombe dans l'angle du camp adverse. 2 à 300 personnes assistent à cette finale. Aussitôt, une clameur immense retentit, amplifiée par les Arceaux : Allez Bessan ! Allez Bessan !

Les petits bessanais sont surpris et heureux, mais nous en sommes à 6 jeux 45 pour l'adversaire, contre 0 jeu 15 pour notre équipe. C'est mission impossible !

Et là, l'incroyable se produit. Galvanisés par les encouragements, les petits bessanais remportent les balles suivantes et entament une remontée : 6 jeux à 1 ; 6 jeux à 2 …  6 jeux à 6 ; 6 jeux 15 à 6 jeux 15 ; 6 jeux 30 à 6 jeux 30 ; 6 jeux 45 à 6 jeux 45.

Et pour finir, le bonheur absolu pour les petits bessanais. La balle de match est gagnée par Bessan qui remporte la finale USEP-UFOLEP de tambourin en moins de 12 ans.

Mais, pour moi, il s'agit d'autre chose que d'une simple victoire. C'est, avant tout, la victoire  d'un club honnête face à un club qui a triché. Ma plus belle victoire.

NB : L'équipe des moins de 12 ans est debout au deuxième rang. Gilles CANITROT est le deuxième en partant de la gauche. Le premier est Richard Combemale, le troisième Pierre Abelaneda, le quatrième Mathias Padilla, les deux derniers sont des cousins Millan.

Au premier rang, accroupis, nous avons Christian Pomier, … Vera, Paco Cuesta, Daniel Record et Didier Saunal qui remportèrent, ce jour là, l'autre finale.

Elections de Bessan :

J'ai dû écrire, ces dernières années une bonne cinquantaine d'articles. J'y ai fait de nombreuses propositions, depuis le plan d'agrandissement de la mairie jusqu'aux travaux de défense de Bessan contre les inondations.

J'y ai également dénoncé les promesses non tenues, les mensonges, le non respect de la démocratie, le non respect de l'opposition, les articles anonymes remplis d'insultes, le chantage et les pressions diverses, une justice à deux vitesses, etc. J'ai donné à chaque fois des exemples. Il suffit d'ouvrir les yeux pour vérifier ce que je dis. 

Je n'ai jamais oublié qu'un jour de 1970, le responsable d'un club de tambourin a triché pour remporter la victoire. Soyez persuadés que je n'oublierai pas ce qui se passe à Bessan depuis quelques années. 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.