PEZENAS - Avec Benoit HAMON, continuer à se battre pour les droits des femmes !

De 2012 à 2017, les droits des femmes auront connu des avancées réelles en…

De 2012 à 2017, les droits des femmes auront connu des avancées réelles en France. Dans tous les domaines, des actes auront été posés et de nouveaux droits auront été obtenus.

Ils auront permis de faire progresser la parité entre les femmes et les hommes (binôme paritaire pour les élections départementales…), d’accorder de nouveaux moyens pour l'égalité professionnelle (réforme du congé parental, renforcement des obligations des entreprises…), d’accroître la lutte contre les violences faites aux femmes (généralisation du téléphone grave danger, meilleure prise en charge du harcèlement sexuel et des cyberviolences…) et de garantir de nouveaux droits sociaux (garantie contre les impayés de pensions alimentaires, remboursement à 100% de l’IVG…).

Pour autant des inégalités persistent et des combats restent à mener dans de nombreux domaines. Face aux offensives répétées des conservateurs, il faut passer à la vitesse supérieure en matière d’égalité femmes-hommes. Au cœur du projet de Benoit Hamon se dessine une société qui fera reculer les violences contre les femmes, qui améliorera leurs conditions de vie et de travail et où l’égalité sera un objectif partagé par toutes et tous.

D’ores et déjà, Benoit Hamon a pris 10 engagements clairs pour faire avancer les droits des femmes :

  • Doublement du budget du ministère des droits des femmes pour mener des politiques d’ampleur contre les inégalités.
  • Une meilleure protection des femmes victimes de violences : création de 4500 places d’hébergement spécialisé, meilleur traitement des plaintes, poursuites systématiques et jugements plus rapides.
  • Augmentation de 10% du minimum vieillesse, dont plus de la moitié des bénéficiaires sont des femmes seules.
  • Contrôle et sanctions systématiques contre les entreprises qui ne respectent pas leurs obligations en matière d’Egalité professionnelle et revalorisation des métiers majoritairement occupés par les femmes.
  • Un service public de la petite enfance avec 250 000 nouvelles places d’accueil et des horaires adaptés. Développement de la scolarisation dès 2 ans.
  • Allongement du congé paternité à 6 semaines, dont 11 jours obligatoires, pour répondre à l’attente des jeunes parents et favoriser le partage des tâches parentales.
  • Renforcement de la lutte contre le sexisme par la création d’une brigade des discriminations et lancement d’un grand plan contre le sexisme dans les médias, les publicités et sur Internet.
  • Augmentation du nombre de centres de planification familiale et de structures pratiquant des IVG.
  • Ouverture de la procréation médicalement assistée aux couples de femmes et aux femmes célibataires. 
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.