Pézenas, Béziers : une bande de mineurs jugée pour une quarantaine de vols avec violences

Ils opéraient à Pézenas et Caux, dans l'Hérault. Plusieurs mineurs suspectés de nombreux vols avec violences ont été présentés devant le tribunal pour enfants de Béziers le 9 novembre 2022, annonce le procureur Raphaël Balland…

Photo d’illustration © Canva.

Six interpellations

Entre les mois de juin et d’octobre 2022, une bande de mineurs a sévi à Pézenas et Caux, commettant des vols et des violences aux personnes de plus en plus fréquents et graves. Une situation intolérable à laquelle une opération judiciaire importante diligentée par le parquet de Béziers a permis de mettre fin, après plusieurs mois d’enquête. En effet, le 10  octobre 2022, 35 gendarmes de la compagnie de Pézenas ont procédé à l’interpellation de 6 jeunes, mineurs, sur lesquels se portaient les soupçons des enquêteurs.

Un jeune disculpé, les aveux des 5 autres

Sur les 6 mineurs interpellés, il a été établi que l’un d’entre eux n’était pour rien dans ces vols. Les 5 autres jeunes ont pour leur part avoué « la majorité » des infractions. Parmi eux, un adolescent était « moins impliqué », selon les mots du procureur de la République près le tribunal judiciaire de Béziers. Présenté devant le délégué du procureur en charge des mineurs le 26 octobre 2022, le jeune devra réparer pénalement ses actes, sous la supervision des services de la protection judiciaire de la jeunesse.

Au terme de leur garde à vue, les 4 adolescents restants ont été présentés devant le parquet de Béziers. Ils ont été placés sous contrôle judiciaire. Ils leur a été défendu de se rencontrer et d’aller à Pézenas et Caux jusqu’au le 9 novembre, date de leur convocation au tribunal pour enfants.

Reconnus coupables

Mercredi 9 novembre, trois adolescents sur les quatre convoqués ont comparu devant le tribunal pour enfants. Ils ont été reconnus coupables de la quasi-totalité des infractions dont ils étaient suspectés, indique le procureur Balland.

Leurs responsables et eux-mêmes ont été condamnés par le tribunal à indemniser les victimes parties civiles. Les quatre mineurs écopent d’une période de mise à l’épreuve éducative jusqu’au 17 mai 2023 à 8h30, où la sanction pénale qui leur incombe sera déterminée par le tribunal pour enfants. Ils sont pour l’instant sous contrôle judiciaire, et ne doivent ni se voir ni se rendre dans les deux villes où ils ont commis les vols.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.