Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

POLITIQUE - Un Député originaire de Béziers joue "border line" pour se faire rembourser des travaux

C'est encore une drôle d'histoire qui frappe le monde politique censé donner le bon…

C'est encore une drôle d'histoire qui frappe le monde politique censé donner le bon exemple.

Selon le canard enchaîné, le député de La France insoumise Alexis Corbière a bénéficié d’une aide de l’Agence nationale de l’habitat (Anah), au titre de ménage “très modeste” pour effectuer des travaux dans leur maison de Bagnolet en banlieue est de Paris.

Il déclare des revenus modestes

Le journal satirique raconte que “contraint de quitter son HLM parisien pour cause de revenus trop élevés, le couple a acheté, à la fin de 2017, une maison à Bagnolet (Seine-Saint-Denis), dont il a fait payer la majeure partie de la rénovation de la chaudière, des radiateurs et des menuiseries par des fonds sociaux pour un montant de 19 754 euros“.

Une aide tout à fait légale selon l'intéressé

Si Alexis Corbières reconnaît l’aide de l’Anah, il déclare aussi qu’il a scrupuleusement respecté les règles et que le dossier du couple, qui a trois enfants et un revenu fiscal à l’époque de 37 451 euros, était classé comme “très modeste” par l’organisme.

Je ne suis pas responsable ni du nom de ces catégories, ni des plafonds retenus. Ils ont été fixés par un décret ministériel de 2014 […] C’est la loi, et strictement la loi, qui a été appliquée pour l’étude de ma demande de subvention“, affirme le député de Seine-Saint-Denis, originaire de Béziers.

Une faille du système

Le Canard enchaîné affirme toutefois que le couple aurait profité “d’une faille du dispositif en jouant sur le calendrier fiscal en déposant leur demande trois mois avant que les chiffres de 2017 soient communiqués par l’administration fiscale”. À cette époque, le couple “ne disposait que des petits salaires de l’un (professeur puis permanent de la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon) et des maigres honoraires d’avocate de l’autre”.

L'an dernier, le couple Corbière-Garrido avait déjà été épinglé pour avoir occupé (“légalement”) un appartement HLM de la ville de Paris au prix très avantageux de 1 200 € par mois, mais aussi pour un oubli de 32 215 € de cotisations impayées de Raquel Garrido à sa caisse de retraite et de 6 113 € à l’Urssaf en tant qu'avocate.

Mi-octobre, Le député Alexis Corbière s'était très montré très virulent à l'égard des institutions lors de la perquisition de son parti.

Un temps pressenti pour mener le combat en 2020 face à Robert Ménard, l'intéressé avait démenti toute ambition municipale dans la cité biterroise dont il est natif. 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.