Politique : une ancienne actrice porno exclue du parti d’Eric Zemmour

Ceci n’est pas un poisson d’avril, mais bien une information révélée par le Dauphiné Libéré et l’AFP, contactés par Francine Floch, une ancienne actrice du X, et son mari.

Crédit photo : lesitedejosephinedelilemaurice

Séduit par les idées du candidat Eric Zemmour et son parti Reconquête, le couple ardéchois s’était engagé dans la campagne. Depuis, Didier Floch occupait le poste de secrétaire général du parti dans leur département.

De la censure à l’éviction

Si le passé de Francine Floch, alias “Joséphine de l’Île Maurice”, actrice porno de 1997 à 2008, fait aujourd’hui parler, c’est parce que le couple s’insurge du traitement subi de la part du parti Reconquête.

La saga a débuté mi-février, lorsque le coordinateur départemental a exigé du couple qu’il ferme les 2 blogs mentionnant la carrière d’actrice et de producteur du X. Une demande injustifiée pour Francine et Didier Floch, qui ont alors rappelé l’aspect légal de cette activité et refusé d’obtempérer. 

Crise au sein du parti

Suite à leur refus, le bureau ardéchois s’est réuni le 23 février pour faire pression sur le couple. Ils ont finalement pris la décision de démissionner afin qu’un nouveau bureau soit désigné, sans les Floch. Une démarche inacceptable pour les deux militants, qui ont préféré quitter le parti et contacter la presse à la suite de ces événements. 

Le coordinateur régional du parti, Thibault Verny, a tenté de justifier la procédure auprès de l’AFP : “On a fait attention à qui intégrait les bureaux départementaux, j’ai demandé de contrôler les passés de chacun pour qu’on n’ait pas de brebis galeuse ou de profil douteux, c’est ressorti à ce moment-là. Ils n’ont pas été écartés, il n’y a pas eu de procédure disciplinaire à leur encontre, j’ai dialogué avec eux pour essayer de trouver un compromis. La majorité du bureau était mal à l’aise et on leur a demandé de mettre leurs sites internet en stand-by quelques mois, le temps de la campagne. Ils ont refusé et j’ai été contraint de demander la formation d’un nouveau bureau”.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.