Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Culture & Loisirs

PORTIRAGNES - Canalissimô 2017 - Demandez-le programme !

Création du festival en 2009 à l’initiative de Philippe Calas Dénomination CanalissimÔ en 2010 Création du comité de pilotage composé d’élus, de présidents d’associations, de particuliers et de l’office de tourisme en 2011 Assistance technique du service des festivités, des services techniques municipaux et de la police municipale Plus de 3 000 spectateurs chaque année […]

Création du festival en 2009 à l’initiative de Philippe Calas

Dénomination CanalissimÔ en 2010

Création du comité de pilotage composé d’élus, de présidents d’associations, de particuliers et de l’office de tourisme en 2011

Assistance technique du service des festivités, des services techniques municipaux et de la police municipale

Plus de 3 000 spectateurs chaque année

Une douzaine de spectacles et animations gratuits chaque année

Financement par la commune de Portiragnes avec l’aide du Conseil Régional Occitanie/ Pyrénées– Méditerranée, du Conseil Départemental de l’Hérault, de la Communauté d’Agglomération “Hérault-Méditerranée” et de l’Office de Tourisme Communautaire “Cap d’Agde Méditerranée”

Canalissimô

 

Le festival CanalissimÔ de Portiragnes est maintenant une véritable institution. Pour sa neuvième édition, il va continuer à faire rire, rêver, s’étonner ou s’enthousiasmer des foules de plus en plus nombreuses.

Il est né en 2009 de la volonté de la municipalité, de l’office du tourisme et de Philippe Calas, adjoint à la culture et au tourisme qui, à travers ses livres, s’est fait le chantre de ce chef d’oeuvre classé au patrimoine de l’humanité qu’est le canal du midi.

Le travail du comité de pilotage et des bénévoles, des associations et des écoles, a permis l’organisation et la mise en place de ce festival haut en couleur et en émotion.

Si le thème cette année en est le canal et la bicyclette, les enfants des écoles de Portiragnes se chargeront du préambule avec la chorale La Marsilia et un sextet de jazz, le jeudi 29 juin avec « Pinocchio ». C’est un opéra jazz écrit par Christian Eymery et composé par Thierry Lalo, constitué de douze scènes lues et de dix chants qui seront placés sous la baguette de Florent Théron.

Le sculpteur Mosca viendra jeudi et vendredi composer une oeuvre à partir de morceaux de bicyclette.

Le 30 juin à l’écluse, commencera en fanfare le festival proprement dit, c’est la tradition.

Cette année, c’est la Fanfare Toto, une invention des frères locomotive, qui fera claironner haut et fort l’ouverture officielle de la fête du canal, de ses riverains, du village et de cet environnement qu’il faut protéger.

Le même soir, après un dîner pris sur place, c’est un baléti, celui du duo Brotto Lopez, un cocktail détonnant, alliant la virtuosité de Cyrille, sa façon de faire « groover » avec la folie de Guillaume, ses flûtes vagabondes, son autodérision et sa générosité ! Une énergie débordante et communicative qui ne laissera pas le public inactif.

Le 1er Juillet au matin, devant la mairie, c’est Bob qui viendra frapper à la porte ! Bob, transports en tout genre ou l’art de prendre son mal en patience et de s’occuper de manière, certes fort saugrenue et quelque peu déroutante, devant une porte close !

crédit photo : « Philippe Calas »


Patientez 20 secondes  et une fois l'image apparue, cliquez pour l'agrandir au format plein écran


 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.