Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

Quand Elie Aboud surfe sur les malheurs de nos étudiants...

Quand Elie Aboud surfe sur les malheurs de nos étudiants…  C’est la guerre entre Geneviève Fioraso, la ministre de l’Enseignement supérieur, et Anne Fraïsse, la présidente de l’université Paul-Valéry III de Montpellier, dont dépend l’antenne biterroise Du-Guesclin. Dernier rebondissement ce mardi à l’Assemblée nationale, suite à une question écrite du député Elie Aboud. Pour madame […]

Quand Elie Aboud surfe sur les malheurs de nos étudiants…

 C’est la guerre entre Geneviève Fioraso, la ministre de l’Enseignement supérieur, et Anne Fraïsse, la présidente de l’université Paul-Valéry III de Montpellier, dont dépend l’antenne biterroise Du-Guesclin. Dernier rebondissement ce mardi à l’Assemblée nationale, suite à une question écrite du député Elie Aboud.

Pour madame Fioraso, l’audit réalisé atteste qu’il n’y a aucune raison de fermer l’établissement de Béziers. Il suffirait à l’université Montpellier III de faire des économies sur sa masse salariale et le tour serait joué. Non, répond la très pugnace présidente montpelliéraine, qui reconnaît cependant que les économies réalisées par la fermeture de Du Guesclin ne suffiraient pas à combler le trou actuel de son budget mais n’en confirme pas moins sa nécessité.

Un dialogue de sourds auquel les étudiants biterrois assistent un peu médusés tant il donne le sentiment d’un affrontement entre deux égos, du choc de deux caractères… pour le moins stérile et peut-être même dangereux, a-t-on envie d’ajouter.

Une épreuve de force sur laquelle le député Aboud tente de surfer à sa façon. Si l’on ne peut que le féliciter pour cette question posée à la ministre, difficile en revanche d’oublier qu’il est de ceux qui ont voté la réforme sur l’autonomie des universités qui, quoi qu’on en pense, est responsable de la situation actuelle…

On pourrait presque appeler cela « la méthode Aboud ». Elle consiste à voter un texte, à approuver un projet – et il a voté, sur Béziers par exemple, tout ce que Raymond Couderc a proposé – pour ensuite s’en désolidariser quand un problème apparaît. Plus malin encore, il peut alors faire semblant de découvrir un problème – l’insécurité par exemple – et reprendre à son compte les idées… des autres. Mais qui Elie Aboud peut-il encore tromper ? Sûrement plus les Biterrois qui savent, malheureusement, à quoi s’en tenir…

Et pendant ce temps, à Montpellier, l’université s’enflamme, les membres du conseil d’administration sont « séquestrés », la fac est bloquée….   

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.