Quand le Masque tombe…

La dernière séance du conseil municipal a été dominée par la décision du maire…

La dernière séance du conseil municipal a été dominée par la décision du maire de mettre fin à l’existence de l’office du tourisme syndicat d’initiative, structure associative crée en 1945, totalement indépendante et qui depuis plus de 60 ans veille à la protection et à la promotion de notre patrimoine historique.
Cette décision vient couronner un processus de chantage digne de l’époque de l’inquisition.
En effet, Monsieur le Maire a, dans un premier temps, conditionné, le versement de la subvention de la communauté d’agglomération de 45 000 € à la démission d’Hélène PASCUAL , sa directrice, du fait de la présence de cette dernière sur notre liste, tout en assurant le Président de l’OTSI de son soutien à la structure. Puis dans un second temps, Monsieur le Maire, député et président de la communauté d’agglomération sortant, a orchestré la mise à mort de l‘OTSI.  
Loin de ces beaux discours de campagne sur les valeurs de la démocratie, ces méthodes laissent apparaître un esprit étroit capable d’utiliser tous les moyens pour imposer son dictat.

Cette attitude est d’autant plus injuste qu’elle est incompréhensible et dépensière.
Injuste car Hélène PASCUAL est unanimement reconnue pour son professionnalisme et la qualité de son travail. Y compris par Monsieur le Maire lui-même d’ailleurs !
Incompréhensible car l’office du tourisme syndicat d’initiative est réputé comme étant l’un des meilleurs de notre région. D’autant que la future structure annoncée ( régie municipale) n’est pas ce qu’il y a de plus opportun pour développer des actions de promotion et de valorisation du centre ville. En signant l’arrêt de mort de l’OTSI Monsieur le Maire persiste et signe dans sa politique d’abandon généralisé du centre historique et de son patrimoine.  
Dépensière enfin car la mise en place de l’entité municipale imposée par le maire sera financée intégralement par le contribuable Agathois alors que l’OTSI, par la seul subvention publique de la communauté d’agglomération, ne l’est qu’à hauteur de 25 %.

Au vue de l’ensemble de ces éléments: Où est l’intérêt général des Agathois dans ce dossier ?
Ce n’est certes pas la préoccupation principale du premier magistrat de notre ville qui préfère annihiler toute forme d’opposition à sa politique.

Par conséquent, nous dénonçons cette forme de despotisme et nous nous battrons au quotidien pour que la liberté de penser de chaque citoyen soit respectée, en ayant avant tout à l’esprit, que la municipalité actuelle n’a été élue que par 36 % des inscrits….

Fabrice MUR
Conseiller Municipal
Groupe Agde à Venir

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.