Quel avenir pour le cabinet médical de Florensac ?

En février dernier, le Collectif florensacois s’est rassemblé devant la mairie de Florensac afin de se faire entendre au sujet de la perte de médecins généralistes sur la commune.

La pétition menée par le comité en faveur « d’un sauvetage du cabinet médical » aurait recueilli plus de 1000 signatures. Les membres ont été reçus pendant 45 minutes par Vincent Gaudy, maire de Florensac, afin d’échanger sur la problématique. Le sujet a également été évoqué avec le député Christophe Euzet, ainsi qu’avec son attaché parlementaire.

Rachat du cabinet médical par la ville

Un rendez-vous avait été fixé par Vincent Gaudy le 16 mars 2021 dernier, en présence des représentants du cabinet médical et de l’agence DR House, représentée par Mme Micalef, chargée de la vente. « Au dire de monsieur le maire, le Domaine aurait estimé le cabinet médical à 460 000 euros (466 200 € selon le maire) alors qu’il est au prix de 646 000 euros à l’agence. » précise le collectif, en attente d’une réponse sur l’achat du cabinet médical par la mairie. L’agence informe qu‘une contre-proposition est possible, pour autant qu‘elle soit en possession de l’estimation du Domaine.

Un médecin généraliste et une pédiatre pour un peu plus de 5.000 habitants

Il est reproché au maire que les droits à la santé ne soient pas respectés, et qu’il n’y ait aucune continuité de soins. Pour le groupe, « Florensac – petite ville de demain – doit avoir pour objectif d’améliorer le cadre de vie en milieu rural entre autres, afin d’assurer un avenir médical confortable pour tous ces habitants (…) alors que 900 000 euros sont investis pour l’aménagement du stade de foot. Par manque d’anticipation, la population pâtit de cette situation et demande à être entendue ! »

Affaire tranchée pour fin avril

Pour le maire de Florensac, il n’en est rien. Il a précisé à la rédaction qu’avec son conseil municipal, il s’engage à choisir avant fin avril parmi trois propositions, en fonction du lieu et du prix. « Il y aura une maison médicale, si seulement le prix est raisonnable ! », selon lui.

lettrevincentgaudypresidentdelarepublique

Le 1er mars dernier, le maire interpellait, par courrier, le président de la République sur les carences de la ville de Florensac en matière de médecins généralistes. Il précisait qu’il était “urgent de lutter contre la désertification médicale en milieu rural”, que l’on était “loin du serment d’Hippocrate et encore plus loin du schéma professionnel libéral”. Il dénonçait également une “surenchère”.

Un projet de pôle médical pluridisciplinaire

A terme, la municipalité souhaite être dotée de 3 ou 4 médecins généralistes, de plusieurs spécialistes, ainsi que d’une cabine de téléconsultation.

cartedesertmedical

En 2019, les services de l’agence régionale de santé n’avaient pas classé la commune en « désert médical ».

 « les Florensacois auront bien accès aux soins ! »

précise Vincent Gaudy.

Affaire à suivre, et appel lancé aux praticiens qui souhaiteraient venir exercer dans le charmant village de Florensac, où il fait vous bon vivre malgré tout !

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. Après les commerces qui ont fermé à tour de rôle, désormais Florensac est un désert médical.
    Cela doit contenter le maire et le Conseil municipal puisqu’ils font tout pour transformer ce village en cité dortoir.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.