Questions d'eaux

Séance du Conseil municipal du 8 mars 2010 Question orale par Olivier Goudou Questions…

Séance du Conseil municipal du 8 mars 2010

Question orale par Olivier Goudou

Questions d’eaux

Monsieur le Maire,

A la question n°14 de la délibération du 20 février 2008, vous rappeliez que «les études du schéma directeur ont mis en évidence pour la recherche d’eau en nappe alluviale de l’Hérault un secteur de recherche privilégié au lieu dit “L’ILE” à BESSAN.»

En la prochaine séance, lundi 8 mars, le Conseil municipal adoptera le «lancement d’une procédure de déclaration d’utilité publique pour la protection d’un captage destiné à l’alimentation humaine» suite aux «résultats satisfaisants réalisés par le forage d’essai» sur la parcelle anciennement cadastrée A2499 (cf plan) précise la note de synthèse. (1)

Si les études confirment leur intérêt, le site du futur forage pourrait devenir le principal (ou l’un des principaux) points d’alimentation en eau de la Commune.

L’objet du présent texte consiste à des précautions et des demandes d’informations quant à l’environnement proche du site.

Vous observerez qu’il existe un rejet d’eaux usées de l’autre côté de la berge de l’Hérault.

L’autre rive est en terre florensacoise.

Quelle est la nature de ce rejet d’eaux usées ?

Serait-ce le rejet des eaux usées de la station d’épuration de Florensac ?

Si oui, quand bien même soit-il permis de ne pas douter du traitement des eaux usées avant leur rejet dans la nature, il y a lieu tout de même de s’interroger sur la compatibilité entre un captage d’eau alluviale et le rejet d’eaux usées dans le fleuve dans un périmètre si proche. Cela est d’autant plus vrai qu’un dysfonctionnement quelconque peut toujours se produire.

En outre, rappelons qu’il y a quelques années le rejet de la station d’épuration de Bessan était trop proche du puits de captage situé face à la Guinguette. Aussi,  ce rejet a été transféré plus loin en aval.

Par avance, soyez remercié d’apporter toutes informations et projets pour préserver la qualité des eaux alluviales captées ainsi que la qualité de l’eau du fleuve Hérault qui poursuit son cours jusqu’à la Méditerranée.

En vous remerciant pour votre attention,

Olivier Goudou

Conseiller municipal

(1) Extraits de la note de synthèse : «La Commune a engagé des recherches d’eau par l’intermédiaire du Conseil général. (…) la déclaration d’utilité publique, est obligatoire pour réaliser les travaux, autoriser les prélèvements d’eau, acquérir par expropriation les terrains nécessaires à la réalisation des périmètres de protection immédiate si ce n’est pas possible à l’amiable, grever de servitudes légales les terrains compris à l’intérieur des périmètres de protection rapprochée afin de préserver les points d’eau contre toute pollution éventuelle».

 

http://nsm03.casimages.com/img/2010/03/06/100306071228885035576283.jpg

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.