Quiconque n’a pas de mémoire, n’a pas d’avenir .. Tribune Libre de Robert Prades

Etant moi-même tête de liste aux dernières élections municipales, je profite de l'incident survenu…

Etant moi-même tête de liste aux dernières élections municipales, je profite de l’incident survenu hier soir en conseil municipal pour rompre le silence que je m’étais imposé sur ce site durant la campagne.

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour connaître la véritable physionomie de la nouvelle opposition : une opposition rageuse, nerveuse,  ruminant encore sa défaite improbable pensait-elle.

Ceux là même qui nous ont  traité de déserteurs les voilà dés la deuxième réunion municipale déserter les bancs du conseil municipal. Jamais en deux mandats nous n’avons eu une telle démarche. La démocratie serait-elle trop dure à avaler pour ces simples conseillers ?

Certes il fallait voter les budgets ; certes il fallait donner son quitus à Monsieur le Maire pour déclencher un audit. A  tout cela l’opposition se targuant « d’opposition  constructive » (dixit Gérard Mouralis lors du premier conseil) à préférer jeter l’éponge en pleine séance. Quel exemple !

Pourquoi cette attitude? Il est vrai que pour l’avoir vécu durant 12 années les strapontins de l’opposition ne sont certainement pas si confortables qu’un fauteuil de Maire mais en politique la roue tourne et le choix du peuple et le seul maître.

Ainsi Michel Saint Blancat prenant la parole à tour de bras, priant le Maire de prendre ses responsabilités quand aux votes des comptes administratifs n’a pas encore tout à fait réalisé désormais son nouveau rôle; et lorsque Monsieur le Maire refusa de donner la parole à  André Roque l’équipe décida de quitter la salle.

La précédente opposition, n’ayant jamais eu droit, elle, au micro, aux bouteilles d’eau et combien de fois houspillé, réprimandé, sermonné, blâmé par Saint Blancat aurait-elle du quitter la salle ? Non, tel des chefs de file et parce que fier de représenter nos électeurs nous sommes restés cramponnés à nos siéges pour symboliser la démocratie telle que les Viassois l’avaient décidé.

Primo Lévi écrivait : « Quiconque n’a pas de mémoire, n’a pas d’avenir ». Alors…

Robert Prades

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.