Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Sports

Rencontre avec Michel MACURDY entraîneur du ROA par Henri GEOFFROY

AVANT LE CHAMPIONNAT QUI DEMARRE CE SAMEDI  AVEC LEUCATE-AGDE RENCONTRE AVEC MICHEL MACURDY, entraîneur du ROA   Michel Macurdy, après une belle carrière dans l’élite du rugby (Racing-Métro, Toulon, Bègles-Bordeaux, Montpellier, Carcassonne), vous avez accepté de la poursuivre en terre agathoise, en qualité de joueur d’abord, puis entraîneur depuis deux saisons. Expliquez-nous, votre venue au […]

AVANT LE CHAMPIONNAT QUI DEMARRE CE SAMEDI  AVEC LEUCATE-AGDE
RENCONTRE AVEC MICHEL MACURDY, entraîneur du ROA


 
Michel Macurdy, après une belle carrière dans l’élite du rugby (Racing-Métro, Toulon, Bègles-Bordeaux, Montpellier, Carcassonne), vous avez accepté de la poursuivre en terre agathoise, en qualité de joueur d’abord, puis entraîneur depuis deux saisons.
Expliquez-nous, votre venue au ROA .
 
Tout d’abord, une petite rectification, après une saison comme joueur, j’ai été manager la deuxième année.
C’est Jean-Luc Fabre qui m’a proposé de venir jouer mais aussi de m’impliquer dans la partie administrative. Ce qui correspond très bien à la formation que je poursuis à Limoges et qui sera sanctionnée par un examen le 18 septembre.
 
Mais, vous ne dîtes pas que Zinédine Zidane est l’un de vos collègues-candidats ?
 
En effet, Zinédine fait partie de cette promotion.
 
Vous avez connu de multiples entraîneurs, parmi lesquels d’anciens joueurs de très haut niveau. C’est certain, vous avez acquis une expérience éclectique.
Toutefois, votre collaboration  avec le grand joueur que fut Didier Cambérabéro, mais aussi avec Jean-Michel Millet, « débarqué » en cours de saison, n’a pas été des plus convaincantes.
Puisque la saison s’est achevée par une relégation fort mal vécue par l’ancien Président Jean-Luc Fabre qui s’était donné les moyens pour se maintenir à ce haut niveau.
Expliquez-nous les raisons de cet échec.
 
Je vais vous répondre franchement. Le problème est purement humain et j’avoue que ce fut compliqué de travailler tous ensemble. Les rôles étaient mal définis et personne n’a trouvé sa place. Cette situation ambiguë a forcément amoindri la cohésion du groupe sportif.
 
La descente en F2 n’a pas entamé le moral des troupes puisque finalement, on n’enregistre que quelques départs compensés par des arrivées intéressantes autant par  l’extérieur que par la promotion interne.
Les nouveaux peuvent-ils intrinsèquement remplacer  Ramey, les frères Vidal, Dussot, Pardo ?
 
Tout d’abord, l’objectif du club fut de réduire le groupe de l’équipe 1,  jugé  trop important.
Nous avons fait monter des joueurs de la « B » à qui nous voulons donner leur chance. Et nous avons axé notre recrutement sur quelques postes stratégiques. C’est ainsi qu’en piliers, nous ferons confiance à Parmène et Ragno, qui épauleront les solides Marty , Kelly et Chabardès.
Nous avons enregistré la signature d’un « 8 » jeune, tonique et puissant, venu de Blagnac et passé par les espoirs de Montpellier, Edouard Bahloul.
L’expérimenté Julien Isidro, venu de la B, va s’intégrer aisément avec l’attelage des « papas » Sylvain Changeat et Renaud Droitecourt.
Pour remplacer Damien Vidal, nous avons recruté un espoir biarrot, Jean-Yves Abella qui a une marge de progression très prometteuse.
Il sera servi par le demi de mêlée Sébastien Caussé, qui a joué à l’ASBH en Pro D2, donc un garçon d’expérience et qui remplacera Ecochard.
A l’aile, le tonique Barthélémy Brun prendra la place de Pardo.
Et puis, à l’arrière, Mathieu Amoros, lui aussi passé par la Pro D2 et la filière biterroise, sera un remplaçant de luxe de Mathieu Vidal. Il aura la charge de butter.
 
En effet, si on prend ces joueurs, un par un, et intrinsèquement, ils paraissent supérieurs aux partants !
 
Nous l’espérons mais rien n’est acquis d’avance. La vérité est sur le terrain comme on dit !
 
Revenons donc au terrain puisque vous tendez la perche. Malgré des conditions difficiles (pluies continues), lors du dernier match de préparation, nous avons constaté de bons automatismes avec une charnière intéressante : Caussé-Abella puis Solis-Abella, de beaux mouvements des trois-quarts avec un Romain Guiraud, déjà très affuté (deux essais), un arrière de talent, Mathieu Amoros, et un ailier puncheur, Yannick Ortéga.
Mais, on a relevé du déchet  dans la coordination « lanceur-sauteur ».
On suppose que vous allez améliorer ce secteur qui est quand même la rampe de lancement fondamentale.
 
Nous avons tiré les enseignements de cette faiblesse et avons travaillé cette semaine le secteur de la conquête.
Les gars ont bien bossé et je puis vous affirmer qu’ils ont conscience des lacunes que vous avez relevées. Mais, à leur décharge, je tiens à signaler, les conditions climatiques détestables.
Nous avons aussi constaté quelques petits problèmes de discipline bien que les matches soient « amicaux ».  Allez-vous instaurer des sanctions ? On ne sait que trop combien les cartons sont préjudiciables.
 
C’est notre défaut majeur ! A Valence, pour un match de préparation, quatre cartons !! C’est vraiment le point noir que nous voulons voir disparaître. Pas de sanctions financières ! (ils sont amateurs) mais les choix se porteront sur les plus disciplinés.
 
Un vœu pieux certes mais on peut y arriver d’autant que vous avez le relais de joueurs expérimentés et écoutés de leurs équipiers. On traîne depuis des années une réputation sulfureuse qu’il faudra bien éradiquer.
 
Oui, nous allons nous appuyer sur les joueurs-cadres qui vont canaliser quelques ardeurs contraires à l’esprit du jeu. Et puis, va bien falloir appliquer la charte d’éthique du club !
 
Nous allons être attendus sur tous les terrains. C’est le lot des équipes reléguées. Bien sur, il y aura les inévitables provocations et nous savons que vous allez exiger de vos hommes de répondre par du jeu et de la discipline. 
Merci Michel de votre collaboration et croisons les doigts pour une qualification en phases finales.
 
Henri GEOFFROY
SAM 0515
 
SAM 0514
 
 
 
 
 
 
 
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.