Rendons aux Agathois …Par Henri COUQUET.

1928, c'est l'année où le père d'Etienne Eyssette a commencé à travailler comme ouvrier…

1928, c’est l’année où le père d’Etienne Eyssette a commencé à travailler comme ouvrier à La Méditerranéenne (derrière la gare, route de Bessan), pour finir en haut de l’échelle. C’est aussi l’année où Etienne est né. C’est là qu’il a passé son enfance et une partie importante de sa vie. 80 ans après, il a pu à nouveau fouler ce haut lieu de l’histoire ouvrière agathoise, qui a fermé ses portes depuis des années déjà.

    La ville d’Agde ayant réussi dernièrement à se porter acquéreur de cette friche industrielle de presque sept hectares, j’ai accompagné des anciens qui ont ainsi pu revenir dans ces lieux qui ont connu tant d’activités, qui ont vu tant d’Agathois travailler, gagner leur vie. La jonction directe à la gare ferroviaire permettait l’accès des convois de marchandises d’un côté, et la relation au canal du midi, le chargement des péniches de l’autre. C’était un lieu stratégique pour la production et le transport, et qui le reste tout autant quel que soit son futur développement.

C’est avec beaucoup d’intérêt que j’ai pu écouter les anecdotes contées par Etienne Eyssette, intarissable à ce sujet, qui décrit avec beaucoup d’humour l’ancienne vie dans ce lieu, aussi bien que ses souvenirs d’adolescent Agathois, ou la période de guerre et d’occupation quand les allemands avaient fait de cet endroit un lieu inaccessible. René Alaux et André Porquet, qui ont aussi travaillé en leur temps sur ce site, ont retrouvé avec émotion les lieux de leurs chargements de sacs, ou les ateliers mécaniques dans lesquels ils oeuvraient.

Ce sont ainsi des milliers de mètres carrés de bâtiments et d’infrastructures toujours solides, qui ont vu passer beaucoup de monde, et qui reviennent maintenant dans le giron communal, pour connaître bientôt sans doute une nouvelle vie, une nouvelle activité pour les jeunes. Un avenir que les anciens voient d’un bon œil. Pour tout dire, en se remémorant le passé, un œil un peu humide tout de même.

                        Henri COUQUET
                        Maire-adjoint

(légende photo) : André Porquet, Henri Couquet, Etienne Eyssette et René Alaux sur le site de La Méditerranéenne.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.