Réunion publique d’Henri COUQUET

Les Bessanais sont venus en nombre mardi dernier à la Salle des Fêtes, afin…

Les Bessanais sont venus en nombre mardi dernier à la Salle des Fêtes, afin de rencontrer Henri Couquet en réunion publique. Je voudrais rappeler ici un passage de mon propos, lors de l’introduction que j’ai faite à cette réunion : « Trop souvent, en parcourant le marché bessanais, j’ai eu affaire à des citoyens se sentant à l’écart. Alors sachez que nôtre intention n’est pas de faire de Bessan un simple réservoir électoral. Bessan fait partie du canton.
Ses intérêts doivent être respectés, ses électeurs aussi. Henri ne nous laissera pas sur le bord de la route. Si je dis tout cela, c’est parce que je le connais. Et c’est parce que je le connais que je lui fais confiance ».

Voir la photo de la salle

    Ce fut ensuite le tour d’Henri Couquet. Il remercia tout d’abord les élus bessanais présents et le maire, Robert Raluy, qui prendra la parole en clôture de réunion. Il salua de même Gilbert Sanchez, candidat aux municipales. Après s’être présenté aux Bessanais, rappelant qu’ « il est républicain avant tout », il évoqua ses implications professionnelles et publiques depuis des années, implications qui sont autant de gages de sa crédibilité en tant que candidat au Conseil Général.

Il insista sur le fait qu’ « il est possible de changer les choses ». Se refusant à présenter « un long catalogue de promesses qui s’avèreraient intenables par la suite », il a préféré rappeler les priorités, présenter des exemples concrets d’actions tout à fait envisageables. « La première fois que j’ouvrirai la bouche à l’Assemblée Départementale, ça sera pour me faire l’ambassadeur de ceux qui ne peuvent accéder à la première propriété, car le coût du foncier est devenu trop prohibitif. Il faut absolument sortir de ce paradoxe où ceux qui travaillent ne peuvent devenir normalement propriétaires de leur logement, de leur maison. Avec des aides des collectivités locales, accompagnant la mise en place du « Pass foncier », cela est maintenant possible. Je suis certain que tous les élus, quels qu’ils soient, ne peuvent qu’adhérer à ce projet. Il en va de l’avenir de notre territoire qui n’a pas vocation à être seulement réservé à ceux qui en ont les moyens financiers. »

    Henri Couquet aborda aussi les possibilités de créations d’entreprises et d’emplois, avec le développement des « Parcs Régionaux d’Activités Economiques ». Dans l’éducation, il parla des pistes offertes par les nouvelles filières de formation à l’hôtellerie, la restauration et le bâtiment dans le secondaire, ainsi qu’avec les BTS tourisme, immobilier, nautisme, sanitaire et social, après le bac. Par ailleurs, l’avenir du « tourisme durable » passe par le développement des pistes cyclables, voies piétonnes et fluviales, ainsi que le recours systématiques aux énergies renouvelables (solaire en particulier), et la « Haute Qualité Environnementale » dans les nouveaux équipements publics. « C’est de cette façon aussi que les retombées de ce tourisme s’élargiront aux villages non littoraux, comme Bessan. »

    Pour mettre cela en œuvre, Henri Couquet propose un changement de méthode, un changement de manière d’être : « Je veux que nous soyons, avec Sabrina Bousquet, des élus présents, au contact des citoyens et de leurs représentants locaux. Je veux que nous portions leurs demandes et défendions leurs intérêts au Département. J’ai toujours été présent depuis 1995, année où j’ai été élu à Agde, pour les questions municipales. Je propose maintenant d’agir de même pour le canton. Je serai toujours là après les élections. »

    Robert Raluy, maire de Bessan, nous fit la gentillesse de clôturer cette réunion, en rappelant que les élus locaux étaient prêts à travailler avec le futur Conseiller Général, pour une meilleure efficacité, dans l’intérêt de leur commune.
    L’échange se termina de la meilleure manière, devant un verre de Rosé de Bessan.

                    Sabrina BOUSQUET

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.