Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

Sébastien FREY en débat avec " Nous citoyens " à MONTPELLIER : Faire mieux avec moins

” Faire mieux avec moins “: Plus de 100 montpelliérains au débat de Nous Citoyens sur l'efficacité de la dépense publique locale En présence de Max LEVITA, Président délégué de la commission des Finances de Montpellier Agglomération, et de Sébastien FREY, Vice-président de la Communauté d'Agglomération Hérault Méditerranée et Président du groupe « Démocratie et […]

” Faire mieux avec moins “: Plus de 100 montpelliérains au débat de Nous Citoyens sur l'efficacité de la dépense publique locale

En présence de Max LEVITA, Président délégué de la commission des Finances de Montpellier Agglomération, et de Sébastien FREY, Vice-président de la Communauté d'Agglomération Hérault Méditerranée et Président du groupe « Démocratie et République » au Conseil général de l'Hérault, les montpelliérains présents ont pu débattre librement et exprimer leurs inquiétudes sur des sujets telles que l'endettement croissant des collectivités locales, la hausse continue des dépenses de personnel dans la fonction publique territoriale ou encore la complexité du mille-feuilles territorial. Retour sur cette soirée.

Peut-on parvenir à dépenser moins en faisant mieux, voire plus ? Et si oui, quelles solutions concrètes proposer pour allier efficacité et transparence des services publics locaux ? C'est autour de cette équation complexe que Max LEVITA, Vice-Président de l'agglomération de Montpelier, Sébastien FREY, Président du groupe « Démocratie et République » au Conseil Général de l'Hérault, Richard LAFFARGUE, Directeur du cabinet conseil montpelliérain BST, et Robert BRANCHE, Vice-Président de Nous Citoyens, ont répondu de manière spontanée, franche et sans langue de bois à un public venu nombreux au Château de Flaugergues pour cette conférence, première du genre organisée par la nouvelle antenne locale du mouvement Nous Citoyens.

Les débats se sont révélés vifs et sans concession. Les intervenants ont pu échanger longuement avec les uns et les autres tout à la fois sur les constats qu'ils dégageaient de leur propre expérience dans la sphère publique, mais aussi sur les transformations qui, selon eux, méritaient d'être engagées sans attendre. Si le diagnostic a souvent fait l'unanimité, les remèdes proposés pour une plus grande efficacité de la dépense publique ont en revanche différés.

Le mot de la fin est revenu à Robert Branche, qui a rappelé quelques-unes des propositions de Nous Citoyens. “Il faut aujourd'hui beaucoup plus de simplicité, de cohérence, de souplesse et de rapidité, mais surtout un management public moderne amenant à une nouvelle vision de la performance incluant l’évaluation et le suivi des coûts. Il convient également de renforcer le contrôle, la maîtrise et la transparence des dépenses publiques locales.

Enfin, pour Nous Citoyens, la fin du mille-feuilles territorial doit déboucher sur une organisation à 3 niveaux au lieu de 5 actuellement.

Les départements ne sont plus des collectivités locales, mais deviennent de simples échelons déconcentrés de 8 grandes régions, pas une de plus. Les communes sont quant à elles absorbées par les groupements auxquels elles appartiennent, soit 1800 nouvelles communes une fois les regroupements en cours terminés, et non plus 36 000.”

 

Nous Citoyens est un mouvement citoyen politique non partisan. Convaincu que la politique doit rester un engagement et non un métier, le mouvement a vocation à rassembler tous les Français pour élaborer un projet politique ambitieux, proposant des réformes à mettre en place rapidement et construit autour de trois valeurs : solidarité, responsabilité et confiance. Fondé en septembre 2013 par Denis PAYRE, créateur d’entreprises innovantes et internationales et créateur d’emplois reconnu, et aujourd'hui présidé par Jean-Marie CAVADA, le mouvement compte déjà près de 13 000 adhérents, et le Languedoc-Roussillon connaît la même croissance soutenue de ses effectifs que le reste de l’Hexagone.

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.