Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

SERIGNAN - Les oiseaux protégés envolés, la Maïre peut retrouver sa beauté naturelle

Bonne nouvelle, la nidification des « laro-limicoles », qui s’étaient installés durant le confinement…

Bonne nouvelle, la nidification des « laro-limicoles », qui s’étaient installés durant le confinement sur la plage et la lagune de l’étang de la Maïre, touche à sa fin.

Les laro-limicoles regroupent des espèces d’oiseaux protégés qui ont plusieurs points communs : ce sont des espèces migratrices qui traversent la Méditerranée deux fois par an car elles passent l’hiver en Afrique. Ils se reproduisent tous notamment sur le littoral méditerranéen français.

Plusieurs colonies de sternes et de mouettes, mais aussi des gravelots à collier interrompu, avaient choisi nos espaces naturels pour se reproduire au printemps. Ces espèces ne comptent, pour certaines, que quelques centaines d’individus recensés car elles sont en voie d’extinction. Aussi, la Ville de Sérignan, de Portiragnes, les Agglos de Hérault Méditerranée (Agde) et de Béziers Méditerranée avaient décidé de les protéger de la présence humaine en installant sur cette zone des filets de protection au sortir du confinement.

Au quotidien, durant l’été, agents municipaux, gardes du littoral, bénévoles d’associations de protection et agents communautaires ont fait le nécessaire pour protéger les œufs, puis les jeunes oisillons. Les nids ont été identifiés, signalisés, protégés. Le travail a porté ses fruits et les colonies ont pris le large. Aussi, hier matin a eu lieu l'enlèvement des filets et piquets.

Nous retrouvons la beauté naturelle de ce site et allons pouvoir profiter des lumières superbes offertes par le coucher de soleil en cette fin d’été, puis durant tout l’automne et l’hiver sur ces étendues sauvages… Jusqu’au printemps prochain ! Car si les laro-limicoles sont connus pour être peu fidèles à leur site de nidification et d’une année à l’autre déplacer leurs colonies, il vaut mieux envisager et préparer leur retour. Dans ce but, nous avons le projet de remettre en place des filets de protection plus efficaces, notamment contre les chiens, plus tôt dans la saison, et sur des zones mieux ciblées.

Protéger la biodiversité doit rester l’une des priorités de notre territoire, encore sauvage et préservé.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.