Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

SERIGNAN - Notre-Dame de Grâce ne saurait attendre

La Collégiale a dû être fermée fin octobre suite à la constatation de fragilités…

La Collégiale a dû être fermée fin octobre suite à la constatation de fragilités par l’entreprise Muzzarelli, l’architecte en chef des Monuments Historiques et l’ingénieur structure.

La Ville, depuis, travaille sans relâche pour que les interventions s'enchaînent, afin de rendre rapidement possible et sûr l'accès à la Collégiale et ainsi permettre aux fidèles et au public de se réapproprier le lieu.

La procédure de sauvegarde vient d’être approuvée par l’architecte en chef des Monuments historiques, et dès ce lundi 18 novembre 2019, les travaux vont pouvoir débuter pour renforcer l’édifice. Tout ceci moins de 3 semaines après la découverte des désordres. Il est difficile de faire mieux en matière de réactivité. L’intervention de consolidation nécessite la mise en place d’un important échafaudage au niveau du chœur pour pouvoir intervenir sur la voûte.

Le chantier devrait durer un bon mois et la Collégiale pourrait être rouverte au public aux alentours du 20 décembre si aucun désordre nouveau n'apparaît lors des travaux.

Concernant le financement, la Ville a obtenu des garanties de subventions importantes sur lesquelles nous reviendrons ultérieurement.

Nous espérons pouvoir donc profiter à nouveau de notre monument historique préféré pour les fêtes de Noël… ce qui constituerait aux dires de Monsieur le Curé un petit miracle. Alléluia !

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.