Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Consommation

SERIGNAN - Un jour, un commerce sérignanais : JMJ Tattoo, Jean-Marie JOULLIE

UN JOUR, UN COMMERCE SÉRIGNANAIS : JMJ TATTOO, JEAN-MARIE JOULLIÉ Jean-Marie dessine depuis toujours. Il peint aussi, ou encore fait de l’aérographe. C’est vers ses 17 ans qu’il a su qu’il voulait devenir tatoueur, en tombant presque par hasard sur une revue spécialisée sur les tatouages. Il a immédiatement eu un coup de foudre : […]

UN JOUR, UN COMMERCE SÉRIGNANAIS : JMJ TATTOO, JEAN-MARIE JOULLIÉ

Jean-Marie dessine depuis toujours. Il peint aussi, ou encore fait de l’aérographe. C’est vers ses 17 ans qu’il a su qu’il voulait devenir tatoueur, en tombant presque par hasard sur une revue spécialisée sur les tatouages. Il a immédiatement eu un coup de foudre : lui qui dessinait sur tous les supports allait aussi le faire sur les peaux. C’était il y a plus de 20 ans, à une époque où les salons de tatouage étaient discrets, “underground” et parfois malfamés.

Il a réussi à se faire former à Montpellier par le meilleur de l’époque, qui avant de lui enseigner son art avait voulu vérifier son niveau en dessin : un bon tatoueur est avant tout un vrai artiste.

Puis Jean-Marie a partagé sa vie entre ses deux métiers : formateur en CFA boulangerie pâtisserie chocolaterie la moitié de la semaine, et tatoueur le reste du temps.

Ce Lodévois venu vivre à Sérignan il y a 20 ans a fini par ouvrir un salon de tatouage sur l’avenue de Béziers, presque en face de la passerelle saint Roch il y a un peu plus d’un an. Son salon est ouvert, lumineux, il ne ressemble pas aux autres. Aux murs, ses tableaux, ses créations, des statuettes, des posters, un univers à la fois rock et BD. Jean-Marie propose des modèles uniques, tantôt graphiques, tantôt réalistes, en noir ou en couleurs, parfois même imaginés par sa fille qui est très créative.

Il crée et peaufine ses modèles sur tablette avant de les proposer à ses clients.

Et quand on lui demande qui sont ses clients, il nous dit qu’il a vraiment de tout, des jeunes, des moins jeunes, le tatouage s’est démocratisé, “ce n’est pas comme avant où ça pouvait être mal vu”. D’ailleurs, Jean-Marie s’était toujours refusé à se faire tatouer lui-même, eu égard à ses élèves de CFA, mais a décidé de franchir le cap récemment et s’est fait faire un portrait hyperréaliste de Phil Collins sur l’avant-bras. Et maintenant que c’est entré dans les mœurs, il ne compte plus s’arrêter !

Anecdote délicieuse au sujet de ses clients : il a récemment réalisé un petit tatouage de papillon sur une mamie de 84 ans qui “pouvait enfin le faire sans que ça ennuie son défunt mari !”

Pour l’heure, le salon a dû fermer pour cause de Covid, mais ça n’empêche pas de le contacter pour travailler à distance, imaginer avec lui votre prochain projet, un tatouage qui pourra être réalisé quand ça sera à nouveau possible.

En temps normal, le salon est ouvert du mercredi après-midi au samedi soir.

Actuellement, vous pouvez joindre JMJ Tattoo au 06 28 35 35 11, ou sur son site jmjtattoo.fr.

Il est également présent sur Facebook et Instagram.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.