Sète : les cantines ne coûteront pas plus cher

La hausse de 33% est absorbée par la ville.

Le nouvel accord cadre pour le service de restauration scolaire est entré en vigueur au 1er août 2022. L’inflation a impacté le coût des repas : une augmentation de 1 euro du tarif par repas, soit 33%. Cette hausse ne sera pas répercutée sur les factures que les familles reçoivent car la Ville a « choisi de l’absorber pour tous les écoliers demi-pensionnaires des écoles primaires qui relèvent de sa compétence« .

Seul 5 centimes pour les plus petits revenus

La ville précise que « cette mesure représente un coût non négligeable pour la collectivité mais elle va permettre de ne pas rajouter de dépenses supplémentaires pour les familles déjà confrontées à la hausse des prix dans l’alimentation et l’énergie. Seule une hausse de 4 % sera appliquée, soit l’équivalent de 5 centimes pour les plus petits revenus« .

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.