SICTOM Pézenas-Agde : acteur important de la transition écologique

La transition écologie est un enjeu international qui nécessite des décisions au niveau le plus haut. Mais, par des gestes quotidiens, des initiatives d’associations, de coopératives, de collectivités ou de territoire, les choses avancent.

Créé en 1976 par l’association de douze communes héraultaises (Alignan-du-Vent, Aumes, Castelnau-de Guers, Caux, Lézignan-la-Cèbe, Montagnac, Nézignan-l’Evêque, Pézenas, Pinet, Pomérols, Saint-Thibéry et Servian), Le Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères Pézenas-Agde est un Établissement Public de Coopération Intercommunale.

Il assure la collecte et le traitement des ordures ménagères. Le SICTOM rassemble 58 communes et près de 138 538 habitants permanents, chiffre qui croît considérablement en période estivale jusqu’à 300 000 résidents.

Acteur de la Transition écologique, le SICTOM propose aux habitants une gestion de leurs déchets plus responsable et contribuant à la prise de conscience environnementale. Agissant pour une économie circulaire de territoire, il assure ses missions essentiellement en régie. Les équipements de traitement, le centre de tri, Valohé mis en service industriel en 2020, lui permettent d’être autonome et de traiter les déchets du territoire sur le territoire, limitant les transports et leur impact Carbone.

Sébastien Frey ©Elodie Greffin

Suite aux élections municipales en 2020, le Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères a été doté d’une nouvelle gouvernance. Sébastien Frey, Premier adjoint à la mairie d’Agde et Conseiller Départemental, avait alors été élu Président du SICTOM Pézenas-Agde.

Une année de maillage avec les communes

Pour une organisation au service des usagers, particuliers et professionnels, le Président du SICTOM Pézenas-Agde Sébastien FREY est allé à la rencontre des maires et élus référents des EPCI (Établissements Publics de Coopération Intercommunale) composant le syndicat, réaffirmant sa volonté de mettre en œuvre un travail collaboratif avec les communes défini en 5 axes :

– L’extension des consignes de tri au ler janvier 2023,

– L’évolution des modes de collecte,

– L’évolution du fonctionnement des déchèteries,

– La lutte contre les incivilités,

– Une information renforcée, une formation partagée.

Un partenariat serré avec les 58 communes du territoire

Sébastien Frey : « Pour répondre aux missions de service public de proximité que le SICTOM doit remplir dans chacune des 58 communes de notre territoire, j’ai souhaité mettre en œuvre un travail collaboratif décliné autour de ces 5 axes. Le maillage tissé grâce au relais de chacun des élus référents de nos 58 communes nous permet d’être un partenaire du quotidien. »

L’autonomie du territoire et le service au public réaffirmés

Sébastien Frey : « En 2021, le SICTOM Pézenas-Agde a confirmé son autonomie en termes de traitement : 100% des ordures ménagères collectées sont traitées à Montblanc dans l’unité de bio-stabilisation de VALOHÉ, 100 % des collectes sélectives sont triées au Centre de tri de Pézenas qui malgré son obsolescence traite près de 9 000 tonnes en 2021. L’extension des consignes de tri à horizon 2023 nous a conduits à fédérer 7 collectivités de l’Ouest et Centre Hérault, dont le SICTOM, pour la construction à Saint-Thibéry d’un centre de tri dernière génération. La mutualisation de cet équipement public permet de conserver l’emploi sur notre bassin, garder la maîtrise des coûts, avoir un bilan carbone modéré. »

Une Collectivité engagée pour la Transition écologique

Sébastien Frey : « Au-delà de sa mission de service, l’exemplarité de notre collectivité doit faire évoluer les gestes du quotidien et progresser les états d’esprit. En 2021, la journée mondiale du dépassement était le 29 juillet, ce qui signifie que nous avions dépensé l’ensemble des ressources que la Terre peut régénérer en un an, L’accélération de l’impact environnemental de nos comportements rend encore plus urgent les prises de conscience, tant collective qu’individuelle. Agitateurs d’idées, les animateurs du SICTOM distillent auprès de nos enfants, nos meilleurs « influenceurs » les gestes d’aujourd’hui et de demain. Nous devons former une communauté fédérée autour d’une écologie opérationnelle. »

Le SICTOM collecte plus de 130 000 tonnes de déchets et organise leur gestion par flux. Avec ses investissements en matière d’équipements, il confirme son autonomie en traitant dans ses unités les déchets du territoire, évitant des transports couteux et polluants. Il est un véritable acteur de la transition écologique.

Le SICTOM est compétent en matière de collecte et de traitement des déchets ménagers et assimilés sur son territoire, elle a pour missions :
– La prévention, avec la réduction à la source de la production de déchets déclinée en 13 axes du Programme Local de Prévention des Déchets (PLPD). Sensibilisation des plus jeunes par un programme d’animations.
– Les collectes sélectives. Emballages Ménagers Recyclables (EMR / bacs jaunes), Verre et Biodéchets (bac orange). Collectes en Points De Regroupement (PDR), Points d’Apport Volontaire (PAV) et déchèteries (réseau de 19 déchèteries).
– La collecte des Ordures Ménagères Résiduelles (OMR, ce qui reste après les différents tris) en Points De Regroupement ou conteneurs enterrés.
– Le transfert, transport et traitement des déchets. Le SICTOM dispose de 2 quais de transfert (Pézenas et Agde), d’un centre de tri (Pézenas), d’une plateforme de compostage (Agde), de 19 déchèteries et de 13 plateformes de broyage des végétaux.
– L’enfouissement des résidus ultimes en Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux (ISDND) après bio stabilisation pour les OMR à VALOHÉ ou en Installation de Stockage des Déchets Inertes (ISDI), 5 sur le territoire du SICTOM.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.