Tatouages : l'Union européenne interdit 25 pigments oranges, rouges et jaunes à compter du 4 janvier 2022

A compter de ce mardi 4 janvier 2022, les professionnels du tatouage ne sont plus autorisés à utiliser certains éléments chimiques pour tatouer leur clientèle.

Des impératifs de santé publique

Un règlement de l’Union européenne, signé le 14 décembre 2020 par la présidente de la commission de Bruxelles, Ursula von Der Leyen, et applicable à compter de ce mardi 4 janvier 2022, sème un vent de panique chez les tatoueurs. La diminution des seuils de concentration de “4 000 substances contenues dans les encres”, y compris le noir, et l’interdiction de 25 pigments est justifiée, selon l’Union européenne, par des impératifs de santé publique, compte tenu du fait que la mode du tatouage ne cesse de se répandre parmi la population européenne (50 à 70 millions de tatoués en Europe).

L’impossibilité de tatouer légalement à partir du 4 janvier 2022

Ce principe de précaution révolte les tatoueurs comme les tatoués. Ils estiment que la quasi totalité des produits de tatouage actuellement commercialisés seront illégaux à compter de ce jour.

Ainsi, les pigments rouges, oranges et jaunes – puis le 4 janvier 2023 les pigments Blue 15:3 et Green 7, qui composent de nombreuses teintes par combinaison, pas uniquement bleues et vertes – ne doivent plus être utilisés par les tatoueurs, relève le Syndicat national des artistes tatoueurs et des professionnels du tatouage. Le Syndicat craint que la clientèle ne se tourne vers des salons de tatouages clandestins, utilisant des méthodes réprouvées sur le plan sanitaire, pour obtenir des tatouages de la couleur qu’ils souhaitent.

Les professionnels du tatouage invitent le grand public à soutenir et relayer la pétition Save the pigments visant à faire reculer l’Union européenne sur le sujet des pigments interdits.

Pour en savoir plus sur les enjeux de ces nouvelles normes européennes, regardez la vidéo de Mikki Bold : https://youtu.be/D-hKSeQqETA

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.