Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

TEL MAITRE, TEL ELEVE ET MEME NOTE ! par Dominique ANACHE

Gilles D’ETTORE ayant répondu hors sujet sa réponse était donc absolument nulle et l’appréciation était en relation ; Et, tel Don Quichotte de la Mancha qui mandate Sancho Pancha aux corvées, il envoie son rubicond serviteur Gaby Ruiz pour sonder le marigot dans lequel il a noyé notre cité.  Quel courage ! Au moins le […]

Gilles D’ETTORE ayant répondu hors sujet sa réponse était donc absolument nulle et l’appréciation était en relation ; Et, tel Don Quichotte de la Mancha qui mandate Sancho Pancha aux corvées, il envoie son rubicond serviteur Gaby Ruiz pour sonder le marigot dans lequel il a noyé notre cité. 

Quel courage ! Au moins le cavalier fou éperonnait sa vieille jument Rossinante pour charger les moulins à vent.
Et voilà notre Gaby dans le caniveau à genoux en train de remuer la boue pour que le maître ne se souille pas, l’esclavage étant aboli, on est en droit de se demander quelle sera la rétribution … 

Déjà en 2000 alors que chacun se posait moins de questions sur la couleur politique du futur adjoint et s’interrogeait sur celle du jeune D’ETTORE il se murmurait que le Gaby n’était connu ni sur les rives droites ni au centre du fleuve politique, à chacun d’imaginer sur quelle rive il pouvait se reposer … Pour ma part, j’ai dit à Gilles dès cette époque que je refusais tout place sur une liste même si je le soutenais ; Avide de se donner une image de notoriété et de probité il a quand même utilisé mon nom. Et ce n’est que peu de mois avant l’élection de SARKOZY qu’il est entré mollement à l’UMP, prouvant ainsi son avidité d’opportunisme.
A la fin de son mandat je m’opposais au renouvellement du CDD du maire. Ainsi, mon cher Gaby, il va falloir que tu expliques comment on peut être « recalé » quand on refuse de participer à l’épreuve, il est vrai qu’à la même époque tu étais très loin de ton mentor d’aujourd’hui qui pourrait ne pas essuyer de « défaite » s’il ne se présente pas en 2014. 

Comme on connait ton style et ton français très personnel lorsque tu écris, tu vas devoir aussi expliquer à celui qui te fait signer les textes à publier que pour avoir une note au dessus du 0/20 il faut déjà répondre dans le sujet, qui reste les élections municipales, et ensuite élever le débat en évitant de mélanger les genres ou de pratiquer la répétition.

Il ne faut pas qu’il s’imagine que la méthode COUE s’applique aux électeurs agathois : c’est un privé qui a réalisé les travaux du Moulin des Evêques, quel est le montant effectivement payé par les restaurateurs des quais pour leurs magnifiques pontons qui semblent avoir un durée de vie limitée, et qui a fermé le Syndicat d’Initiative ? 

Quant à la notoriété de notre ville, quand on nous pose la question sur notre lieu d’habitation on répond que c’est quelque part entre Béziers et Séte, la réputation de notre station sent tellement le soufre qu’on a honte de dire le nom de notre cité et tu n’es pas le dernier au courant. 

Enfin, si on ne choisit pas d’être fils de « ? » on n’a pas forcément les mêmes idées que sa famille ; Tout comme on peut très bien être opposé à un D’ETTORE local sans épouser systématiquement les idées partisanes d’un parti opposé, par contre le dicton « qui se ressemble s’assemble » se vérifie tous les jours dans les alliances en particulier familiales.

Mais, encore une fois, le sujet n’est pas là : pour gérer notre commune de façon sereine il faut une personne humble, honnête et compétente en matière de gestion et, ce qui est certain aujourd’hui, c’est que ces gens-là ne fréquentent pas le deuxième étage de Mirabel depuis une dizaine d’années voire plus. 

Alors, mon cher Gaby, le savoir-faire des « malins » c’est d’endormir leur proie en leur faisant miroiter des gains aux limites du possible, alors, hypnotisées, les plus « naïves » marchent dans la combine et les plus « complices » s’y associent pour ramasser les miettes du gâteau.
Si un jour, naïf que j’étais, j’ai commis la maladresse de miser sur le cheval que tu défends, j’ai aussi eu la franchise et l’honnêteté de reconnaitre mon erreur. 

Pour finir, tu me qualifie de « professeur », je ne le suis pas et je n’en n’ai pas la prétention, et une note ne peut t’être attribuée pour une simple signature ;

Par contre « juge » je le suis, et en 2014 il y aura des milliers de juges agathois pour condamner une conduite calamiteuse ! 

Des Agathois Pour Leur Ville 

Dominique ANACHE 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.